Cy Jung, écrivaine

* Les blogs : Photocriture, La vie en Hétéronomie & La Cocotte enchantée

[La vie en Hétéronomie] — 27 avril ; 16 mai 2018

Lire la suite, ici.


Tous les articles des blogs, ici.


* Les nouvelles en [e-criture]

[#62] Les orties qui vont me pousser dans l’estomac (V-01)

[Le prétexte] Je descends au jardin partagé chercher des orties pour la soupe. Je m’installe près du compost pour les effeuiller tout en papotant avec Danielle. Certaines pousses sont en fleur. Je fais attention à ne prendre que les feuilles. Danielle rigole. — Tu as raison, il y a plein de graines. Si tu les manges, tu vas avoir des orties qui vont pousser dans ton estomac.

[La nouvelle] — Des fleurs ! On fête quelque chose ? — Je t’aime. — C’est gentil. Moi aussi, je t’aime. Un baiser s’en ensuit. — Je nous fais un thé ? — Avec plaisir. Je… Il faut que je te dise un truc. — Tu m’inquiètes ! — Non, surtout pas ! Je n’aurais pas apporté des fleurs sinon. — Tu sais ; les (...) Lire la suite, ici.

Toutes les nouvelles en [e-criture], ici.

* Une nouvelle en [e-criture] au hasard

[#23] Le couple qui regarde un film dans le train (V-01)

Lire la nouvelle, ici.



* Les article en avant

Écrire en rose — Document de travail pour Quartier rose

Cy Jung — Écrire en roseLe 21 mars 2018, au Bar’Ouf, lors de la première soirée de l’atelier d’expression textuelle Écrire en rose avec Sylvie Géroux, le Salon du Livre lesbien et le Festival des Cultures LGBT, Cy Jung a dévoilé le plan de travail de Quartier rose, son dernier roman rose publié en septembre 2017 chez Homoromance éditions (ici, et ).

Lire la suite, ici.


L’Observatoire de la liberté de création sur Radio libertaire

Vendredi 6 avril 2018 de 19 heures à 21 heures.

Lire la suite, ici.


Atelier d’expression textuelle — « Écrire en rose »

À l’occasion du 3e Festival des cultures LGBT, Sylvie Géroux et Cy Jung, auteures, ont organisé un atelier d’expression textuelle qui se déroule sur trois mois, avec le soutien du Salon du Livre lesbien et du Vendredi des Femmes du Centre LGBT de Paris et d’Île-de-France.

Lire la suite, ici.



* Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.

LexCy(que)

Vocabulaire, grammaire, orthographe : Cy Jung s’interroge.

Faire soleil

* En ce moment

En ligne le 29 mai 2018
Célius, mousquetaire de la reine,
farce parisienne

24 mai 2018.

Et l’Abécédaire lesbien ? On l’oublie ?

En évoquant les lectures numériques disponibles sur son site (ici), Cy Jung a omis d’évoquer son Abécédaire lesbien qui a presque vingt ans maintenant mais n’a pas pris tant de rides (à l’instar de son auteure ?) !
À lire ou à relire, .


Note.
Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.


* Les news

25 mai 2018.

Vous aimez la radio ? Écoutez Homomicro et Gouinement lundi !

C’est si bien que ça ? Voici ce qu’en dit le site (ici).
« HomoMicro est l’émission de radio francophone, consacrée à l’actualité de la communauté LGBT, la plus ancienne et la plus écoutée.
« Animée par Brahim Naït-Balk, l’émission est diffusée en direct chaque lundi soir à 20 h 30 depuis les studios de radio Fréquence Paris plurielle dans le 19e arrondissement de Paris. Elle peut être écoutée en direct sur 106.3 FM ou en streaming sur le site de la radio. En partenariat avec Pink TV.
« Le 4e lundi de chaque mois à 19 heures, retrouvez Gouinement Lundi, l’émission féministe au prisme lesbien, bi et trans. Avec un parti pris résolument féministe, les invitées débattent des thématiques de sociétés, sport, culture. Gouinement lundi est réalisée en partenariat avec Homomicro. »
À vos écouteurs !


19 mai 2018.

Le Havre — La Poudrière, nouvelle association queer LGBT

La Poudrière, mais quel drôle de nom ? Cela donne envie de voir la communauté faire péter l’hétérocentrisme ! Plus sagement, cette association se présente ainsi sur sa page Facebook : « Association Queer et LGBTI au Havre créée en février 2018, pour écouter, guider, conseiller, prendre soin, célébrer aussi, et militer. » Ici.
Un peu moins sagement (ouf !), l’un de ses fondateurs présente la genèse de cette association, ses objectifs, son mode de fonctionnement, dans une interview à Gayviking. Par exemple : « Le nom fut choisi pour ses multiples évocations, mettre le feu aux poudres (le nom de la soirée de lancement), se poudrer le nez, en référence au maquillage. Le côté explosif et plus léger des paillettes représente bien l’idée à transmettre au travers de notre association ! »
En lecture .



Voir toutes les News ici !