Cy Jung, écrivaine

* Les blogues : Photocriture, La vie en Hétéronomie, microblogue Twitter & La Cocotte enchantée

[La vie en Hétéronomie] — 17 ; 26 mars 2020

Lire la suite, ici.


Tous les articles des blogs, ici.


* Les nouvelles en [e-criture]

[#84] Les deux jeunes gens qui se captent (V-01)

[Le prétexte] Deux jeunes hommes se disent au revoir dans le métro en se tapant dans la main. — Demain, on se capte !

[La nouvelle] — J’ai quelque chose pour toi. Lily se dandine, les mains dans le dos. Elle se sent tout embarrassée, gauche. Devant elle, le fils Martin la regarde de cet air gentil qu’il arbore si naturellement. — Quelque chose pour moi ? — Oui… Elle sort de derrière son dos le paquet qui s’y cachait (...) Lire la suite, ici.

Toutes les nouvelles en [e-criture], ici.

* Une nouvelle en [e-criture] au hasard

[#49] La vieille dame qui doit rester chez elle (V-01)

Lire la nouvelle, ici.



* Les article en avant

Variations sur Vernon Subutex, t2, de Virginie Despentes

Cela fait longtemps que je ne me suis pas amusée à un Exercice (de style) en m’appuyant sur mes lectures. Il y a eu les mots de Proust dans Du côté de chez Swan (ici) ; puis ceux de Victor Hugo du tome 1 des Misérables () ; et une variation sur le tome 1 de Vernon Subutex de Virginie Despentes (lala).
Je me lance aujourd’hui dans le tome 2, avec les mêmes contraintes que pour le tome 1, soit l’utilisation des phrases que j’ai notées au fil de ma lecture en août 2015. C’est loin, août 2015… Ma mémoire du roman s’est effacée. Je vais donc juste m’attacher à ces phrases, m’y ancrer et que vive le texte !

Lire la suite, ici.


Comment profiter du confinement pour se mettre au sport ?

Note . J’ai complété cet article depuis sa mise en ligne le vendredi 20. Vous pouvez toujours me poser vos questions (et me signaler les coquilles), ici.

J’ai commencé à faire du sport à l’âge de 40 ans, en accompagnement de mon arrêt du tabac. Une amie marathonienne m’a emmenée courir (20 petites minutes au début) et a défini un parcours où je peux courir seule en totale sécurité. J’habite à côté d’une coulée verte, idéale pour cela. Et puis j’ai appris à nager, ai tenté la piscine en club avant de découvrir le judo.

Lire la suite, ici.


Avril 2020 — Invitation à l’écriture

Durant cette longue période de confinement, je vous invite à l’écriture. Chiche ?

Lire la suite, ici.



* Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.

LexCy(que)

Vocabulaire, grammaire, orthographe : Cy Jung s’interroge.

Ceci dit cela

* En ce moment

3 avril 2020.

Ô LexCy(que) !

On croit savoir des choses ; on les défendrait (presque) mordicus ; et une question suffit à ce que la certitude tombe. C’est le propre de l’activité intellectuelle, douter : et le LexCy(que) s’en fait écho. Ici.


Note.
Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.


* Les news

2 avril 2020.

« Pas de confinement pour la critique des médias ! »

Les médias jouent un rôle essentiel d’information et de lien social pendant cette crise du covid-19 et le confinement qui va avec. Cy Jung a pourtant décidé de limiter au maximum sa consommation d’informations radio et télé, les considérant comme particulièrement anxiogènes au service d’un ordre qui résistera par tous moyens à l’urgence de changer le monde. Elle vous recommande d’avoir l’esprit particulièrement critique face à ce déferlement d’informations, d’analyses à deux balles et de conjectures qui ne poursuivent pas forcément l’objectif annoncé.
Elle vous invite à lire les analyses d’Acrimed (Action critique média) en commençant par cet article « Pendant la crise, pas de confinement pour la critique des médias ! » en lecture libre sur son site, ici, en vous rappelant que la liberté de l’information à un coût, donc un prix. N’oubliez pas de soutenir financièrement la liberté !


29 mars 2020.

Pendant le confinement, les violences faites aux femmes augmentent

Les violences faites aux femmes n’ont pas attendu le covid-19 pour se développer. On constate déjà, qu’avec le confinement, elles se multiplient, ainsi que les violences faites aux enfants. Les associations féministes se mobilisent et nous invitent à des actions, comme signer cette pétition (ici), être vigilants partout où nous sommes, diffuser les messages de prévention et d’entraide.
La ligne d’écoute 3919 fonctionne ; le 17 (police secours) également. Les femmes sont en première ligne face au virus (infirmières, aide-soignantes, caissières…) ; ne les laissons pas seules face aux violences sexistes !



Voir toutes les News ici !