Cy Jung, écrivaine

* Les blogues : Photocriture, La vie en Hétéronomie, microblogue Twitter & La Cocotte enchantée

[La vie en Hétéronomie] — 7 ; 16 août 2019

Lire la suite, ici.


Tous les articles des blogs, ici.


* Les nouvelles en [e-criture]

[#78] Le garçon qui ne lui dit pas qu’elle est belle (V-01)

[Le prétexte] Paris plage Rives de Seine. Jeudi 9 août 2018. Vent fort. Pluie intermittente. Ambiance parasols en berne. Deux jeunes gens sont assis sur un ponton en bois, à peine abrités par un arbre. Ils regardent le même écran de téléphone. Le garçon dit quelque chose que je ne comprends pas. Elle répond. — Tu ne me dis même pas que je suis belle et lui, tu dis qu’il est beau !

[La nouvelle] Lily laisse retomber la tablette sur ses genoux. Elle se doutait bien que ce serait tarte de lire Harry Potter, même si c’est parfois drôle. Il le fallait pour se donner une chance d’échanger avec ses camarades qui ne lisent que des niaiseries, quand ils lisent ! Le fils Martin, que (...) Lire la suite, ici.

Toutes les nouvelles en [e-criture], ici.

* Une nouvelle en [e-criture] au hasard

[#62] Les deux hommes qui chantent le soleil d’été (V-01)

Lire la nouvelle, ici.



* Les article en avant

Roman — Diadème rose

Qui croit encore à la princesse charmante ? Qui veut même entendre parler d’elle ? Qui a la naïveté de se laisser prendre à ses rêveries qui vous feraient imaginer, par exemple, que l’héritière d’un royaume nordique, cette irrésistible beauté portant diadème et robe scintillante, va brusquement vous enlever vous, oui vous ?
Ah ! Non, les dragons, les donjons, les nymphes couronnées, vous les avez remisés avec votre première Barbie. Allez… Vous êtes une femme lucide.
La princesse charmante ? Cette sublime créature qui vous ravit et vous mène dans sa chaumière secrète pour un sauvage corps à corps entre des draps brodés ? Ce mythe machiavélique destiné à faire de vous une pauvre chose sentimentale et lascive…
Et le comble du ridicule ! Le mariage homosexuel dans la cathédrale royale ! Ah ah ! Il faut vraiment avoir des citrouilles à la place des neurones !
Cy Jung, la reine du roman lesbien, est aussi la reine du roman sentimental lesbien ! On avait lu avec délice Carton rose et Bulletin rose, mais reconnaissons que Diadème rose est son opus le plus majestueux.

Lire la suite, ici.


Roman — Camellia rose

Marcelline a nagé dans le bonheur pendant des années, grâce à son métier d’institutrice et surtout grâce à son histoire d’amour avec Laure. Tendresse éternelle, sexualité intense, et passion commune, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Jusqu’à ce plongeon dans le vide…
Disons-le, Camellia rose est un roman d’amour franchement déjanté. Grands sentiments et érotisme, comédie et transgression se mélangent dans ce roman à la fois émouvant et désopilant. Sans doute, parce qu’elle a déjà de nombreux romans roses à son actif, Cy Jung ne recule devant rien, mais alors, rien… pour le plus grand plaisir de ses lectrices et lecteurs.

Lire la suite, ici.


Un an de lectures numériques (été 2018 — été 2019)

C’est désormais un marronnier estival (voir ici, et lala), je vous dévoile mes lectures numériques de l’année, « mes lectures » tout court, devrais-je d’ailleurs dire tant lire autrement que sur tablette m’est devenu aujourd’hui impossible. L’âge n’arrange rien à ma déficience visuelle congénitale mais la technologie y pallie. Ouf !

Note (21 août 2019). La plupart de ces livres ont été empruntés à la bibliothèque numérique de la Ville de Paris. Depuis août 2019, l’appli nécessaire à leur lecture sur tablette ne me permet plus de grossir suffisamment les caractères. Une source est tarie en même temps qu’une discrimination est née. Je réfléchis à comment ramener la Ville de Paris sur les voies de l’accessibilité, droit opposable.

Lire la suite, ici.



* Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.

LexCy(que)

Vocabulaire, grammaire, orthographe : Cy Jung s’interroge.

Judoka, karatéka & jujistuka

* En ce moment

22 août 2019.

Le validisme, ce douloureux problème

Il n’est pas un jour sans que Cy Jung ne se heurte au validisme ordinaire, même de la part de ceux censément alliés du handicap. La blessure, loin de se refermer, s’ouvre un peu plus… Ça sent le besoin d’écrire, pour comprendre et encaisser. Vivre. Aimer.
En attendant, cela se passe en Hééronomie ici, et lala. À suivre…


Note.
Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.


* Les news

23 août 2019.

Les Chahuteuses, pour les sexualités joyeuses !

Vous connaissez les Chahuteuses ? Un intitulé pareil, c’est tentant… « Les Chahuteuses un mouvement qui chahute les idées reçues sur les sexualités et les relations. Nous créons des solutions pédagogiques, ludiques & artistiques pour le développement humain. Vivre sa sexualité comme un espace de jeux permet non seulement de répondre aux enjeux actuels de santé sexuelle, mais s’inscrit également dans une vision plus globale de construction d’un monde nouveau, où l’authenticité, le plaisir et le consentement sont les ingrédients clés du lien humain. Venez partager notre vision joyeuse et inclusive avec nous ! »
Le site est ici, la page Facebook , le compte Twitter lala.


18 août 2019.

À l’attention des hommes qui haïssent les féministes, des autres aussi, et des femmes

Cy Jung a rencontré Olivier Manceron à l’occasion d’un débat radiophonique le 27 juin 2019 organisé par la Mairie du 14e arrondissent de Paris « handicaps, genres, sexualités et orientations sexuelles » (ici). Il y représentait l’association Femme pour le dire, femme pour agir (FDFA) dont il est l’un des administrateurs. Cy Jung a bu du petit lait à l’écoute de son discours féministe lors de ce débat ; comment un homme pouvait-il attaquer le patriarcat avec tant de force ? Il suffit de savoir qu’Olivier Manceron est l’un des trois co-fondateurs de Zéro macho pour ne plus en être étonné.
Son propos d’homme féministe est irremplaçable. Vous pouvez le retrouver en version courte sur le blogue Révolution féministe , et en version plus développée dans son ouvrage Paroles d’hommes, Réflexions masculines pour une société féministe égalitaire (L’Harmattan, 2019), lala.



Voir toutes les News ici !