Cy Jung, écrivaine

* Les blogs : Photocriture, La vie en Hétéronomie, microblogue Twitter & La Cocotte enchantée

[La vie en Hétéronomie] — 7 : 16 octobre 2018

Lire la suite, ici.


Tous les articles des blogs, ici.


* Les nouvelles en [e-criture]

[#68] La jeune fille dont la coiffure est mal faite (V-01)

[Le prétexte] Je marche sur une voie piétonne entre des immeubles. Deux jeunes filles marchent à mes côtés. — Tu ne m’as pas dit que ma coiffure était mal faite. Une voix les appelle. Elles partent en courant dans l’autre sens.

[La nouvelle] Lily en a ras le kimono de changer chaque année de maîtresse ! Et il paraît que l’an prochain, quand elle entrera en sixième, ce sera pire ! Elle aura un professeur par matière et devra à chacun raconter la même histoire, se protéger des mêmes fausses bonnes intentions, faire face aux (...) Lire la suite, ici.

Toutes les nouvelles en [e-criture], ici.

* Une nouvelle en [e-criture] au hasard

[#41] L’amie qui a des couilles dans le ventre (V-01)

Lire la nouvelle, ici.



* Les article en avant

Autour de Quartier rose

À l’occasion de la sortie de Quartier rose (Homoromance éditions, août 2017, ici et ), Cy Jung a répondu à une interview de Anaïs Paquin où elle parle de son travail d’écriture en général et de ce roman en particulier, mais pas seulement !
La voici.

Lire la suite, ici.


Le titre d’un roman

Les lecteurs l’ignorent souvent, ce sont les éditeurs qui choisissent le titre des romans qu’ils publient.
La raison en est simple : en signant son contrat d’édition, l’auteur cède à l’éditeur le droit de publier un texte pour le vendre sous forme de livre. Il est donc de la responsabilité commerciale de l’éditeur de produire un objet-livre qui va séduire le chaland. Il choisit en conséquence le format, le titre, les différents visuels, écrit le texte de la quatrième de couverte, fixe le prix, etc. Et l’auteur a intérêt à ce que l’objet-livre soit attractif et se vende ; sa rémunération en dépend puisqu’elle est assise sur le nombre de livres vendus.
Les livres de Cy Jung n’échappent pas à la règle. Une petite revue de détail s’impose.

Lire la suite, ici.


Un an de lectures numériques (été 2017 — été 2018)

Pour la troisième année consécutive (les deux premières sont ici et ), Cy Jung vous dévoile ses lectures numériques de l’année, « ses lectures », devrait-elle d’ailleurs dire tant lire autrement que sur tablette lui est devenu aujourd’hui impossible. L’âge n’arrange rien à sa déficience visuelle congénitale mais la technologie y pallie. Ouf !
Note. La plupart de ces livres ont été empruntés à la bibliothèque numérique de la Ville de Paris. Merci !

Lire la suite, ici.



* Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.

LexCy(que)

Vocabulaire, grammaire, orthographe : Cy Jung s’interroge.

Un très grand 1er Mai unitaire

* En ce moment

Célius, mousquetaire de la reine
Farce lutécienne

En lecture par épisodes :
mai 2018 - janvier 2019
Ici

21 octobre 2018.

Les premiers microbillets de Cy Jung

Cy Jung a ouvert un compte Twitter fin août 2018. Vous pouvez l’y suivre (ici) ou retrouver ses microbillets sur ce site, .


Note.
Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.


* Les news

20 octobre 2018.

Barbara Valla — Diététique et Nutrition

La saison sportive a commencé depuis un mois et demi et déjà, vous vous donnez des objectifs ? Une alimentation adaptée à votre activité vous y aidera, surtout si vous vous faites aider par une nutritionniste diplômée en nutrition du sport et sportive elle-même.
Cy Jung, très attachée à la qualité de son alimentation parce qu’elle est une clé de ses équilibres, de son bien-être et de sa forme physique, vous recommande de contacter Barbara Valla (ici ou ) ; elle saura vous aider, même si vous ne préparez pas les championnats du monde de judo. Cy Jung préparerait-elle les championnats du monde de judo ? Qui sait ?


15 octobre 2018.

Paris — Le 7e Genre vous présente Olivia

La saison 2018-2019 du 7e Genre, « le ciné-club qui défie les normes » initié par Anne Delabre, a déjà commencé et se poursuit avec un film mémorable (au moins pour Cy Jung), Olivia, de Jacqueline Audry (France - 1951 – 95 mn) avec Marie-Claire Olivia, Edwige Feuillère, Simone Simon, … Cela se passe au Brady, bien sûr, le lundi 29 octobre 2018 à 20 heures. Une présentation du film est ici, et l’événement Facebook (réservation fortement conseillée).
N’oubliez pas que vous pouvez adhérer au 7e Genre afin d’en soutenir l’action et de bénéficier de tarifs préférentiels. On peut le faire en ligne, lala.



Voir toutes les News ici !