Cy Jung, écrivaine

* Les blogues : Photocriture, La vie en Hétéronomie, microblogue Twitter & La Cocotte enchantée

[La vie en Hétéronomie] — 7 ; 16 septembre 2019

Lire la suite, ici.


Tous les articles des blogs, ici.


* Les nouvelles en [e-criture]

[#79] L’anesthésiste qui va convulser (V-01)

[Le prétexte] J’accompagne une amie à une consultation d’anesthésiste. Une médecin sort de son box, téléphone à l’oreille. — Non ? Y a pas d’imprimante ? Ne me dis pas ça ! Je vais convulser !

[La nouvelle] Louisette regarde fixement son écran. Son sujet est là, à peine rédigé. Il y a un titre, trois lignes qui racontent une histoire, et une idée. Cela est-il suffisant pour écrire un récit de douze mille signes, le format qu’elle s’est imposé ? On n’a besoin que de mots pour écrire, des mots (...) Lire la suite, ici.

Toutes les nouvelles en [e-criture], ici.

* Une nouvelle en [e-criture] au hasard

[#65] La pluie qui va pleurer (V-01)

Lire la nouvelle, ici.



* Les article en avant

L’accessibilité visuelle de votre communication numérique

Quand une personne valide pense « déficient visuel » ou « malvoyant », elle pense « aveugle », en tant que personne qui est « dans le noir ». Cette personne (vous ?) n’a, dans ce contexte, aucune raison de se poser la question de savoir si son mail, sa publication Facebook ou Twitter, son blogue ou son site, sont lisibles par ce déficient visuel : il ne voit pas, il est d’emblée hors-jeu ; et la personne valide a la conscience tranquille.

Lire la suite, ici.


Roman — Bulletin rose

La vie d’énarque n’est pas toujours rose. Surtout quand votre voiture vient d’emboutir une borne sur une route de campagne et que l’École n’a pas pensé à vous donner des cours de mécanique. Sans compter ces talons si inconfortables dans les chemins de terre...
Il est sûr qu’en cet instant de crépuscule la jeune et ambitieuse Florence Deloyrel regrette amèrement l’élégance feutrée de ses salons parisiens.
Aussi lorsqu’elle voit arriver cet imposant tracteur et la jolie viticultrice qui le conduit, elle se prend à espérer : espérer qu’on va la tracter hors de ce bourbier, et tant pis si l’aide vient d’une femme qui soutient son principal rival politique. Quant à espérer le grand amour, il ne faudrait pas exagérer. Qu’est-ce que l’hétéro des villes et la lesbienne des champs pourraient bien faire ensemble ?
Pourtant, de promenade à cheval en visite du Louvre, l’amitié prend un tour... déroutant. Le désir, ça se contrôle, non ? Enfin...
Sans doute.

Lire la suite, ici.


Roman — Camellia rose

Marcelline a nagé dans le bonheur pendant des années, grâce à son métier d’institutrice et surtout grâce à son histoire d’amour avec Laure. Tendresse éternelle, sexualité intense, et passion commune, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Jusqu’à ce plongeon dans le vide…
Disons-le, Camellia rose est un roman d’amour franchement déjanté. Grands sentiments et érotisme, comédie et transgression se mélangent dans ce roman à la fois émouvant et désopilant. Sans doute, parce qu’elle a déjà de nombreux romans roses à son actif, Cy Jung ne recule devant rien, mais alors, rien… pour le plus grand plaisir de ses lectrices et lecteurs.

Lire la suite, ici.



* Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.

LexCy(que)

Vocabulaire, grammaire, orthographe : Cy Jung s’interroge.

À moto et en voiture

* En ce moment

16 septembre 2019.

Fragments d’un discours politique

De septembre à décembre 2015, Cy Jung a écrit des Fragments d’un discours politique afin de poser sur le papier sa pensée construite au fil du temps, de l’action et de la réflexion. Ils n’ont pas perdu de leur actualité et sont en libre lecture sur un site dédié, ici.


Note.
Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.


* Les news

14 septembre 2019.

Écoute Violences Femmes Handicapées – 01 40 47 06 06

80 % des femmes handicapées subissent des violences. 80 % ? Oui, quatre-vingts pour cent ! (Ici, pdf en téléchargement.)
L’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir a ouvert en 2015 la ligne « Écoute Violences Femmes Handicapées – 01 40 47 06 06, (…) première permanence en France d’accueil et d’accompagnement juridique, social et psychologique de femmes handicapées victimes de violences voire de maltraitances. Les permanences d’écoute sont menées par des bénévoles formées aux spécificités des violences envers les femmes en situation de handicap. Leur écoute est bienveillante. Elle a pour objectifs d’aider la femme handicapée victime de violences et/ou de maltraitances à prendre conscience de la réalité de ces violences et à se dégager de l’emprise de son/ses agresseur-s en réalisant qu’elle n’est pas seule. »
N’hésitez pas à appeler.

Note. L’association recrute toujours des écoutantes, des psychologues cliniciennes, des assistantes sociales, des juristes, des écrivain·e·s publiques. Pour les contacter, c’est ici.


9 septembre 2019.

Faire du sport, d’accord. Mais lequel ?

Jusqu’à l’âge de 40 ans, Cy Jung, clope au bec, parlait du sport comme d’un truc qui ne la concernait pas. Et puis, la clope a chu. Une amie lui a montré qu’elle pouvait courir en lui trouvant un parcours sécurisé. Elle a ensuite ajouté des étirements, un peu d’assouplissement, un stepper, avant d’aller apprendre à nager à la piscine et un jour, sur un coup de tête, enfiler un kimono. Elle avait 46 ans. Quelle saga !
Aujourd’hui, elle travaille son 2e dan, est professeure assistante, va dérouler et utilise les appareils de gym du square dès qu’elle ne fait pas de judo. Elle a envie de partager avec vous son bien-être à transpirer, à modeler son corps, à travailler son sport et à transmettre son savoir. Il n’est jamais trop tard pour trouver son sport, celui qui fait du bien à la tête et ouvre des nouvelles motivations à la vie.
Cet article peut vous y aider, ici.



Voir toutes les News ici !