LexCy(que)

Suspens de suspense



Cy Jung — LexCy(que) : Suspens de suspense

Texto de Sarah : Suspends, cela s’écrit comme ça ?

Mais non, Sarah ! Il ne s’agit pas de conjuguer le verbe « suspendre » mais bien de « suspens », au sens de… Ce n’est pas si facile à définir et je préfère de toute façon vérifier avant de lui envoyer ma réponse par le même truchement.

Antidote me confirme que « suspens », au sens de « attente, incertitude », s’écrit bien ainsi et se décline « suspense » (au masculin avec un « e » final) pour désigner une scène qui maintient le spectateur en haleine. J’ignorais la nuance, comme j’ignorais que « suspens » tient aussi du droit canon pour désigner un clerc suspendu de ses fonctions. J’envoie donc la réponse à Sarah, sans me moquer, car, en fin de compte, nous ne sommes pas loin du verbe « suspendre ».
Quelques jours après ce texto, Pascale me propose de tester le Grand Robert en ligne, un peu cher (46 euros par an) mais, dit-elle, très utile. Je vais donc pouvoir creuser cette histoire de « suspens » qui devient « suspense » en comparant avec le Petit, de Robert, que j’utilise en version CDrom.

Je ne trouve guère de différences entre les deux, hormis le fait que le second dispose de plus d’exemples (ce qui peut être utile pour trancher des soucis de grammaire ou aider à la compréhension d’un terme ou de son emploi).
Si l’on considère le terme au masculin (oui, il existe un féminin « suspense » que je vous laisse découvrir), sa forme « suspens » et « suspense » se distingue d’abord par leur étymologie, le premier venant du verbe « suspendre », le second étant un anglicisme lui-même emprunté en français (un mot boomerang, en quelque sorte).
Cela dit, je suis assez surprise par le nombre de variations de sens de « suspens » selon son usage et sa forme grammaticale. « Suspense » est moins riche, emprunt oblige. Il ne serait pas très intéressant de parodier les dictionnaires. Je préfère laisser « en suspens » et vous inviter à consulter un bon dictionnaire et à ne jamais considérer votre savoir des mots comme définitif. Le lexique nous réserve tant de surprises…

Information publiée le dimanche 8 janvier 2012.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.