Biographie chronologique

2013



Cy Jung — 2013

50 ans, cela se fête !

Courant 2013, Cy Jung a eu 50 ans et, si pendant de nombreuses années vieillir lui était difficile, elle aborde aujourd’hui l’événement le cœur en fête et le corps encore gaillard, heureuse de ce demi-siècle écoulé, prête à vivre tout ce qu’il lui sera donné du suivant.
Écrire, d’abord et avant tout, puisque c’est l’objet de ce site de s’en faire l’écho, et faire du judo, bien sûr, s’engager (aux côtés de Eve Ensler contre les violences faites aux femmes, ou pour l’égalité des droits, ou contre l’austérité et les résurgences néofascistes), écrire encore (un surprenant Commentaire incrédule, par exemple, en plus des Photocriture et des billets en Hétéronomie), écrire, aimer, vivre !

Cy Jung — Le texte dans tous ses étatsCôté écriture donc, cette année 2013, en plus des nouvelles en [e-criture] publiées à raison d’une par mois depuis décembre 2012 et dont vous trouverez tous les opus ici, est une année d’ateliers d’écriture et jeux textuels.
Cela commence le 22 février 2013 avec un atelier d’écriture « L’amour de Dieu, l’amour de soi, l’amour du prochain » animé par Cy Jung à l’abbaye de Saint-Wandrille pour ses amis de David et Jonathan. Et cela se poursuit au cœur de l’été (du 25 juillet au 15 août 2013) au Centre LGBT de Paris-IDF où, à l’invitation du pôle bibliothèque, Cy Jung anime quatre jeudis « Le texte dans tous ses états ». Le détail est ici.
Cy Jung — La PapouilleEt pour présenter une autre facette de son travail d’écriture,, Cy Jung a collaboré à la campagne « Habemus Papouille » pour l’élection d’une lesbienne noire africaine en remplacement de Benoît XVI. Tous les textes de ce fort joli moment militant et parodique sont ici, avec les nombreuses contributions de Cy Jung, « à la manière de ». Vous y trouverez même la chanson de la Papouille ! Que du bonheur !

Cy Jung — Le mariage, point culminant de la domination masculine2013 est aussi une année de rencontre.
En avril, en plus de ses activités habituelles, une participation active au Printemps des Assoce de l’Inter-LGBT aux côtés de David et Jonathan et deux hommages aux victimes de la Déportation, la journée mondiale contre l’homophobie, le ciné-débat d’Osez le féminisme !, la marche des Fiertés, le salon du livre lesbien au Centre LGBT Paris IDF, … (tout est dans l’Agenda) Cy Jung a répondu à une longue interview de Univers-L.com en lecture ici. Amour, glaive et seoi nage ! Tout y est. Même le mariage ? Même le mariage…
Le mariage ?
Le vote et la promulgation de la loi ont permis à Cy Jung de libérer sa parole : elle vous propose un édito « Le mariage, point culminant de la domination masculine », ici. Attention ! Ça cogne… enfin !

Cy Jung — Dans les pas de Geneviève PastreUne rentrée tout feu tout flamme !
C’est avec Bi’cause que Cy Jung a fait sa rentrée, avant de retrouver les associations membres du Centre LGBT puis de participer à l’inauguration de l’espace Geneviève Pastre, toujours au Centre, Geneviève Pastre qui est désormais au cœur d’un projet d’écriture collective entre Cineffable et Cy Jung. Le premier volet s’est déroulé les 31 octobre et 3 novembre 2013, pendant le 25e Festival de film lesbien et féministe. Le compte rendu est ici, et la suite sera en ligne dès janvier 2014 (lalala).
Cy Jung a par ailleurs proposé deux « animations textuelles », l’une à l’occasion de « Soyons visibles, soyons actrices de notre santé » organisées par le Centre LGBT Paris Île-de-France avec le Centre LGBT JSJR dans le cadre d’octobre rose (ici), action de sensibilisation et de prévention des cancers féminins, la seconde lors du week-end Femmes de David et Jonathan ().

Cy Jung — Si j'étais humaine, je serais… nègre !Côté engagement, ce dernier trimestre, en plus de son engagement féministe (Journée du 25 novembre la et la, massacre de Polytechnique, ici) a été marqué pour Cy Jung par la lutte contre le racisme suite aux attaques récurrentes contre Christine Taubira. Les actions auxquelles elle a participé avec le « Collectif R = (Respect) » sont dans l’Agenda, mais vous pouvez également lire son éditorial, « Si j’étais humaine, je serais… nègre ! » publié dès l’été 2013.
Signalons enfin, en plus des nouvelles en [e-criture], toujours mensuelles (ici), un éditorial « Dis, tu veux bien relire mon texte ? », de nouveaux articles dans le LexCy(que), les comptes rendus des ateliers de l’été, « À la conquête des incipit oubliés ; dix auteurs LGBT à l’épreuve de votre écriture » (ici) et « Lendemain d’anniversaire » () et, petite surprise, une préface pour un mémoire en master (remarquable !) en design graphique, « Perce-voir » que l’on peut lire .

Et voilà une année qui s’achève, un beau jubilé ! Rendez-vous en 2014 pour la suite !

Vous pouvez suivre les activités de Cy Jung sur ce site, notamment avec la rubrique « En ce moment », sur les blogs (ici) et même sur Facebook () où tous les contenus de Cy Jung sont agrégés.

Information publiée le mardi 5 février 2013.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.