LexCy(que)

Aveugle, non-voyant et malvoyant



Cy Jung — LexCy(que) : Aveugle, non-voyant et malvoyant

Ma phrase : Il n’y en a pas.

Dans un billet de la Vie en Hétéronomie, j’ai mis un lien sur Wikipédia pour donner une définition de « nystagmus ». À cette occasion, j’ai remarqué que cette encyclopédie wiki, dans son article sur l’« acuité visuelle », faisait le distinguo entre « aveugle » et « non-voyant », en plus des « malvoyant », définissant les « non-voyants » comme la catégorie légale de personnes qui, sans être aveugles, ont une acuité visuelle inférieure à 1/20.
Je ne connaissais pas ce distinguo. J’ai eu envie de vérifier : mon acuité visuelle est inférieure à 1/20, ce qui me placerait dans la catégorie de non-voyant moi qui me suis toujours considérée comme malvoyante.

Dans l’article de Wikipédia sur la « cécité », « non-voyant » est dénoncé comme un euphémisme de « aveugle ». Mieux vaut donc que je me tourne vers mes sources habituelles. Pour Antidote, un « non-voyant » est un « aveugle ». Le Grand Robert, lui, propose « Personne qui ne voit pas ; aveugle ou quasi-aveugle », le « quasi-aveugle » pouvant en effet s’appliquer à une personne dont l’acuité visuelle est inférieure à 1/20.
Je fouille encore. Le terme est trop récent pour être dans les vieux dictionnaires de référence. Le TLF, lui dit simplement « aveugle »… Je tape le mot dans Google et tombe directement sur le Wikitionnaire qui le définit comme euphémisme de « aveugle », option qui semble être unanime.

J’en conclus donc qu’un non-voyant est un aveugle. Et je reste malvoyante en dépit du « quasi-aveugle » que propose le Grand Robert. Cela me va bien.

Information publiée le vendredi 28 juin 2013.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.