Biographie chronologique

2009



Cy Jung — 2009

Une année à rosir d’émotion.

En cet hiver 2009, Cy Jung travaille conjointement aux corrections de Camellia rose et aux versions 5 & 6 d’un roman commencé en mai 2008 (titre provisoire : Je ne saurai jamais si elle était jolie).
Elle donne également une longue interview à La Cité bisexuelle, portail canadien francophone et mets en ligne sur ce site pour les amateurs de langue — en tant « système de signes vocaux et souvent graphiques commun aux membres d’une même communauté et constituant leur outil de communication » [*], bien sûr —, une nouvelle rubrique où elle partage ses interrogations d’auteure. Elle propose également à ses internautes un article sur le choix du titre d’un roman et fait des révélations sur le fameux Caddiche de Diadème rose.

Prix d'honneur du Roman lesbien 200RUn bonheur n’allant jamais seul, Cy Jung reçoit en février un prix d’honneur pour l’ensemble de son œuvre lors de la remise du prix du Roman lesbien à la librairie Violette and co. S’en suit une interview pour le tout nouveau portail littéraire lesbien, L-éditorielles, interview où elle parle de son écriture et de son engagement féministe.

Cy Jung — Soutien à Europe écologieDébut avril, elle renouvelle son engagement auprès des Verts et d’Europe écologie dans le cadre de la campagne pour les élections européennes. Très sensible à la dégradation de la situation économique et sociale, elle participe, autant que son statut de Travailleuse du texte le permet, aux mouvements sociaux et manifestations qui vont avec.

Cy Jung — Camellia rose Cy Jung — Carton rose Cy Jung — Bulletin rose Cy Jung — Diadème roseFin mai 2009, Cy Jung publie Camellia rose, son onzième ouvrage qui vient enrichir sa collection de romans sentimentaux parodiques du genre (Carton rose, Bulletin rose et Diadème rose) poursuivant ainsi la volonté de Anne et Marine Rambach d’offrir aux lecteurs LGBT (et aux autres) une littérature populaire homosexuelle.
Voir le communiqué de presse (22 mai 2009).

Cette publication suscite dès la mi-juin des articles sur La Cité bisexuelle (article indisponible, avril 2015), L-Éditorielles (site fermé, avril 2015) et Gouts-doux.fr qui publie simultanément une interview à trois questions sur l’écriture et les jouets sexuels.
Dans le même temps, elle répond aux questions de la Dixième Muse pour une interview parue dans le numéro 39 de juillet-août 2009.
En juillet toujours, Gaypodcast.fr propose un entretien avec Cy Jung dans le cadre des Lectures gaies de Julien Marsay Handigay.com, le portail gay et lesbien du handicap, lui permet dans une longue interview de rendre un peu plus visible son amblyopie, part de son identité encore souvent ignorée.

Fin mai 2009 enfin, au Vendredi des femmes du Centre LGBT de Paris, elle anime avec Sœur Salem de la langue ardente et de la Perpétuelle Indulgence une soirée « seXe, lateX et prophylaXie ». Rien ne sera épargnée aux participantes !

Cy Jung — Dire le non visuelLe 20 juin, cette année 2009, décidément riche en émotions, voit Cy Jung recevoir le premier prix dans la catégorie « Auteurs ayant déjà publié » pour sa nouvelle, « Le râteau », qu’elle avait présentée au concours « Dire le non visuel » organisé dans le cadre des commémorations du bicentenaire de la naissance de Louis Braille.

Cy Jung — Piste rosePuis l’été passe… été qu’elle consacre au premier jet d’un cinquième roman rose, Piste rose, dont on trouve déjà quelques traces dans le LexCy(que) : « Après-ski » ; « Accompagné de » ; « Ni… ni » ; et d’autres…

Cy Jung — Et Véronique Bréger à la Vénus noire (17 septembre 2009).Et elle fait sa rentrée littéraire en co-organisant avec Véronique Bréger deux soirées de signature à la Vénus noire, le 17 septembre puis à la Champmeslé, le 22 octobre. Elle est également l’invitée, le 16 octobre du Vendredi des femmes pour une rencontre sur le thème « Et si on parlait d’amour, pour toutes ? » avant, le 1er novembre, de participer au week-end Femmes de David et Jonathan avec, notamment, un échange ainsi qu’un atelier d’écriture sur le thème « Ma visibilité, rêve ou réalité » et de travailler au plan d’un peut-être sixième roman rose : Quartier rose.

Cy Jung — Le râteauPour clore cette belle année 2009, il fallait un événement à la hauteur : « Le râteau », la nouvelle précitée est publiée avec les autres nouvelles primées au concours « Dire le non-visuel » par les éditions de la loupe sous le titre L’autre beauté du monde.

À l’année prochaine !


--------------

[*Définition donnée par Antidote RX


Information publiée le samedi 3 janvier 2009.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.