LexCy(que)

Lao Zi et Mao Zedong



Cy Jung — LexCy(que) : Lao Zi et Mao Zedong

Ma phrase [*] : Tu écris Lao Zi ?

Pascale s’intéresse à beaucoup de choses, et notamment à tout ce qui touche à la Chine. Je lui ai donc transmis une info à propos de Lao Zi que j’ai écrit « Lao Tseu » après avoir cherché l’orthographe via mon moteur de recherche. Nous avons échangé quelques mails et j’ai remarqué qu’elle écrivait « Lao Zi » ; j’ai fini par lui demander pourquoi.
Voici sa réponse que je publie avec son autorisation et la précision qu’elle a simplifié les choses afin que je comprenne alors que j’ignore tout des règles de transcription du chinois. Vous allez voir, c’est passionnant.

La réponse de Pascale.

Oui, j’écris Zi, parce que ce devrait être écrit comme ça partout. Mais comme tu le remarques, ce n’est pas encore le cas.
D’abord, je te rassure, c’est le même bonhomme…

Avant que De Gaulle ne reconnaisse la Chine, et que Mao mette en place un système de transcription des caractères unifié afin que tout le monde s’y retrouve, chacun transcrivait comme il pouvait et selon ce qu’il entendait. Lao Zi, comme Confucius et d’autres, ont fait partie des premiers auxquels les jésuites et autres missionnaires se sont attaqués et les ont traduits. Ils ont donc transcrit les noms comme ils l’ont cru bon. Le hic, c’est que chaque pays a fait la même chose. Pour un même bonhomme, tu avais autant de transcriptions que de locuteurs des langues différentes.
Bref, personne ne s’y retrouvait, sauf les initiés, et encore, pas toujours.
Donc, la France a adopté la transcription officielle établie par Mao et sa suite pour bien montrer qu’on reconnaissait la Chine et non Taiwan. Les Américains, et d’autres, ont continué avec leur propre système de transcription jusqu’à il n’y a pas si longtemps.
C’est grâce à Internet qu’ils se sont tous mis à adopter la transcription officielle. Car en fait, on ne trouvait jamais ce qu’on cherchait selon la transcription à laquelle on était habituées, et les Américains les premiers. Ils ont donc fini par rendre obligatoire la transcription officielle dans l’enseignement du chinois et dans la transcription. Ouf ! Maintenant, tout le monde trouve, y compris les Chinois. Enfin, tous les initiés, mais c’est déjà pas si mal.
Depuis peu, Taiwan, qui refusait systématiquement d’adopter cette transcription pour bien se démarquer de la Chine, a également fini par adopter cette transcription (sauf quelques villes qui s’y refusent encore), car cela les pénalisait sur Internet. De toute façon, chez eux, c’était encore pire. Quand tu vas à Taiwan, si tu ne connais pas les caractères, tu es forcément perdu : pour une même station de métro, tu peux trouver trois ou quatre transcriptions différentes et aussi dans une même station de métro à deux mètres d’intervalle. Très pratique !
Hong Kong avait encore un autre système de transcription, mais avec son retour à la Chine, la transcription officielle est devenue obligatoire. Malgré tout, les noms des personnes sont restés les mêmes sur les passeports. À Taiwan, ils avaient poussé le vice jusqu’à obliger les gens à changer de passeport pour changer la transcription de leur nom. Les gens ne savaient plus comment ils s’appelaient finalement. Je crois que depuis, face à toutes les protestations, ils ont abandonné cette idée saugrenue.

Alors, pour en revenir à Lao ZI ou Lao Tseu ou Lao Tsi ou que sais-je encore, tu peux l’écrire comme tu veux (enfin à peu près), mais la transcription officielle est bien Lao Zi. D’ailleurs, si tu vas sur Wikipedia, en français, il est entré sous Lao Tseu, mais si tu cliques sur « English », dans Wikipedia en anglais, il est entré sous « Laozi » (oui tout attaché, car il y a des divergences selon comment on comprend le Zi : soit un suffixe, soit maître, soit fils — non, y a pas le Saint-Esprit !)
Même chose pour Mao. Je ne sais pas comment tu l’écris, mais la transcription officielle est Mao Zedong. Et va savoir par quel mystère Confucius est resté Confucius, car normalement, ce devrait être Kong Fuzi ou Kong Zi ou Kongzi.

Tu as aussi l’exemple de la transcription de Zhongguo et ses nombreuses versions :

zhongguo (Hanyu Pinyin) => Système actuel créé par la Chine populaire sous Mao.
jhongguo (Tongyong Pinyin) => Système taiwanais.
jonhhwo (Gwoyeu Romatzyh) => Le premier système inventé par un Chinois sous la République de Chine (1911-1949).
zhungguo (Beifangxua Latinxua Sin Wenz) => Usage inconnu de moi.
chung-kuo (Wade-Giles) => Suédois.
tchong-kouo (EFEO) => Français (École française d’Extrême-Orient, qui existe toujours et qui a été créée au moment des colonies indochinoises).
jung-gwo (Yale) => Américain.

Il y a également le cas des Sun Yatsen et Chiang Kaishek. Là, c’est la transcription de la prononciation de leurs noms en cantonais (Hong Kong). En Chinois, ils s’appellent respectivement : Jiang Jieshi et Sun Zhongshan. Absolument rien à voir donc entre les deux. Mais en Chine et à Taiwan, les deux sont connus par cette seconde transcription. (malgré tout, selon si tu as affaire à des pro Chiang Kaishek ou à des contre, ils emploieront l’une ou l’autre prononciation). Tu vois le pataquès. Bon, ceux-là, ça va, tout le monde ou à peu près les connaît, mais pour d’autres la chose peut se compliquer.

La réponse de Cy Jung.

Je vous avais dit que c’était passionnant !
Bien sûr, j’écrivais Mao Tse Tung… Je vais donc revoir mon orthographe chinoise. Merci Pascale !

Note : Si vous souhaitez plus d’information, Pascale vous renvoie à cette page « qui donne pas mal de liens (beaucoup vers Wikipedia, qui se contente de traduire en abrégeant de beaucoup les articles correspondants en anglais, mais c’est mieux que rien) ».


--------------

[*Correspondance privée avec Pascale, 1er mars 2014.


Information publiée le vendredi 21 mars 2014.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.