LexCy(que)

Savourer et gobichonner



Cy Jung — LesCy(que) : De Savourer à Gobichonner

Ma première phrase : Je déroule le deuxième croissant. Je le savoure les yeux en l’air puis prends une page vierge de mon calepin, recopie mes notes en les classant par ordre alphabétique.
Ma deuxième phrase [*], trois paragraphes plus bas : Je savoure le restant de l’orange.

Je veux éviter la répétition sur « savourer ».
Une recherche parmi ses synonymes m’amène sur le verbe « gobichonner », verbe d’inspiration populaire et d’usage vieilli. Il est directement synonyme de « savourer, déguster », en emploi transitif direct et équivaut à « faire bombance » en emploi transitif indirect. Il donne lieu à des substantifs : « gobichonnage » ou « gobichonnade » en synonyme de « ripaille » ou « amusement », le « gobichonneur » en guise de personne gourmande.
Je choisis de changer le premier de mes deux emplois de « savourer », considérant que le croissant est plus savoureux que l’orange, non qu’il ait forcément meilleur goût mais parce qu’il est plus gras, plus dans l’idée de la bombance.

Ma phrase devient : Je déroule le deuxième croissant. Je le gobichonne les yeux en l’air puis prends une page vierge de mon calepin, recopie mes notes en les classant par ordre alphabétique.


--------------

[*Phrases extraites de Je ne saurai jamais si elle était jolie, manuscrit (version 2), automne 2009.


Information publiée le vendredi 2 janvier 2009.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.