Les plaisirs de Cy Jung

Judo — Programme de passage de grade. Ceinture marron



Cy Jung — Judo — Programme de passage de grade ; ceinture marron

J’ai commencé le judo en septembre 2009, à 46 ans donc, sachant que je suis malvoyante. Ces deux ingrédients, l’âge et handicap visuel, me prédisposaient sans doute à progresser doucement, et à ne jamais atteindre la ceinture marron, cette antichambre de la ceinture noire. C’était sans compter la détermination de sensei Romuald, de Christian et de monsieur C, la bienveillance de mes partenaires, et ma conviction profonde que le handicap n’a qu’un objet : être dépassé.

Cy Jung — Ceinture marron Cy Jung — Ceinture marronEn préparant mon programme, je me suis rendu compte que l’on trouve facilement sur Internet des descriptions texte, dessin ou vidéo des prises de judo, mais aucun enchaînement n’est proposé, aucune liaison debout-sol, aucun contre. La construction et la répétition de ce programme m’ont pris trois mois. Je vous le propose ci-dessous, si cela peut vous aider à construire vos propres enchaînements, liaisons ou contres.
Pour pallier mon handicap visuel sur le tatami, j’ai besoin d’un descriptif écrit afin de comprendre et mémoriser les prises. Ce descriptif [*] m’est personnel. Il est conservé ici afin de vous donner une idée de ma manière d’appréhender le judo. Si vous cherchez des descriptifs plus académiques, des dessins, des photos ou des vidéo, votre navigateur préféré vous y aidera, la reproduction de ces visuels n’étant pas libre de droit.
Cette page, enfin, est agrémentée de photos et d’une vidéo prises à l’occasion de la fête de mon club (dans le 19e, à Paris) lors d’une démonstration que nous avons présentée avec Jean-Michel afin de remercier notre sensei et inviter les adultes présents à se mettre aussi au judo, quel que soit leur âge, leur condition physique ou leur handicap. Alors, si vous êtes Parisien, que le judo vous tente et que vous cherchez un club qui vous accueille tel que vous êtes… contactez-moi (ici) !
Quant au rapport entre le judo et l’écriture… Il me semble que cette page en fait la démonstration.

Cy Jung — Tu vois ce que je veux direNote : Si vous souhaitez en savoir plus sur mon handicap visuel, tout (ou presque) est ici.
Vous trouverez également quelques billets sur ma pratique du judo, . Et un édito sur ma découverte de ce sport, lalala.

1Programme de la ceinture marron 2Démonstration à la fête du club (avec photos et vidéo)

1 — Programme de la ceinture marron

Tachi Waza

Uchi komi / Nage komi

De ashi barai (harai) Enchaînement : (en reculant) => Ô soto gari (à droite) Je tire Uke côté revers, recule pied droit. Uke avance pied gauche. Quand Uke avance pied droit, mon pied gauche vient le cueillir (mes bras pèchent). Uke esquive en posant son pied droit sur l’arrière (pas trop). Je reviens vers lui, pose pied gauche là où je suis, puis lance ma jambe droite pour faucher sa jambe droite en Ô soto.
Enchaînement : (en avançant) => Tai otoshi Je pousse Uke côté revers, avance pied droit. Uke recule pied gauche. Quand Uke va reculer le pied droit, mon pied gauche vient le cueillir (mes bras pèchent). Uke esquive en posant son pied sur son côté droit. Je continue à tourner (Tai sabaki), pose mon pied gauche où était son pied droit, puis vais poser le pied droit contre sa jambe droite en Tai otoshi (je regarde ma montre bras gauche).
Liaison debout sol : => Hon gesa gatame Si Uke tombe son côté droit au sol, je colle mon genou contre sa hanche pour le ramener sur le dos.
Si j’arrive pied droit entre les jambes de Uke, je passe genou par-dessus sa cuisse droite puis vais m’asseoir en Hon gesa.
Si Uke me donne son bras droit, clé sur ma cuisse droite qui est en avant (Iza garami) = c’est ma jambe gauche que je referme sur son poignet qui fait la clé.
Je peux aussi continuer avec un étranglement : (tout dépend comment Uke se défend)
mon bras droit (qui tient le col sous la tête) tourne autour de sa tête et redescend sur son cou ; mon bras gauche passe devant son menton, pouce dans le col. Je tourne sur moi même pour passer en Kami shio et là, je devrais l’étrangler.
Contre : (en reculant) => Morote seoi nage Uke me fait reculer. Quand il va faucher ma jambe droite, j’esquive dans la même rotation pour un Tai sabaki qui s’achève en Morote.
Contre : (en avançant) => Iza guruma Uke me fait avancer pied gauche. Il veut balayer mon pied droit. J’esquive et le pose très à l’extérieur (droit). Je tourne les épaules en posant mon pied gauche sur son genou droit. Je poursuis ma rotation les bras bien ouverts.
Kubi nage Enchaînement => Koshi guruma Uke surpasse. Je garde les deux pieds à l’intérieur, et le bras autour de la tête de Uke. Je sors un peu la hanche et fais ma rotation en tirant sur la manche.
Enchaînement : redoublement Kubi nage => Soto maki komi => Ushiro gesa gatame Tai sabaki, monter la main au col (et la poser loin sur l’omoplate. Mettre la jambe en barrage, bien collée au dessus du mollet. Enrouler en tirant sur la manche.
Uke esquive en surpassant.
Je surpasse en me décalant sur le côté droit et tends la jambe.
Uke esquive encore. +> pied droit à l’extérieur
=> Soto maki komi
Quand je surpasse, je viens replacer ma jambe bien tendue contre la jambe de Uke, au-dessus du mollet. Je me mets en rotation en contrôlant bien la manche de Uke. Mon bras droit glisse des épaules de Uke pour passer devant moi et nous emporter tous les deux. Je peux poser ma main droite au sol pour accompagner la chute. Ma jambe droite reste bien collée à la jambe de Uke. Je ne la lève pas quand je chute.
Liaison débout-sol sur Soto maki komi => Ushiro gesa gatame Je suis assise sur le travers arrière ; je bloque son épaule droite avec ma main droite, je peux même attraper mon revers gauche pour bien tenir. Ma main droite va contrôler sa hanche gauche, main à sa ceinture, le coude bien calé dans ses côtes.
Contre : Ô goshi à gauche Uke amorce Kubi nage. Je surpasse et fait Ô goshi à gauche.
Contre : Yoko guruma Uke amorce Kubi nage. Je surpasse et place mon pied droit entre les jambes de Uke (nous sommes face à face) pendant que ma main gauche glisse sur sa hanche et attrape la ceinture ; sans le poser, j’allonge mon pied entre les jambes de Uke => je m’allonge sur le dos et l’emporte avec moi ; il fait une chute latérale sur mon côté gauche (comme Tomoe nage mais sans le pied et sur le côté), j’ai surtout tiré avec mon bras gauche (sa ceinture).
Uki goshi Enchaînement : Harai goshi Uke esquive en écartant le pied gauche. Je tourne sur mon pied droit et ramène le pied gauche en Tai sabaki. Je remonte ma main. Et je fauche avec la jambe droite.
Enchaînement : Ô goshi Uke bloque. Je tourne sur mon pied droit et ramène le pied gauche en Tai sabaki. Je sors la hanche et fais basculer Uke autour de ma hanche.
Liaison debout sol Faire rouler Uke sur son côté droit. il arrive à quatre patte. Je n’ai pas lâché sa manche. => Retournement = revers, tête dans le creux, main derrière la nuque. J’arrive à plat ventre derrière sa tête.
Contre : Ko soto gari J’écarte (largement) la jambe droite (même type d’écartement que Iza guruma). Je tire Uke en arrière. Je fauche sa jambe droite derrière le talon.
Contre : Tani otoshi Je bloque Uke. J’allonge la jambe derrière lui. Il bascule pendant que je m’allonge.
Ne Waza
Yoko shio gatame Liaison debout-sol => Morote seoi nage. Uke tombe sur la gauche. Il tourne sur sa droite. Je pose mon genou droit contre son ventre pour l’empêcher de tourner. Je descends pour entourer au plus vite son cou avec main gauche. Je garde la jambe gauche tendue pour pousser à l’inverse de son retournement. J’installe main droite.
Enchaînement à partir d’une autre immobilisation * Tourner depuis Hon gesa gatame.
Je m’appuie sur mon coude. Je plante les doigts de pied dans le tatami et fais passer ma jambe droite sous ma jambe gauche pendant que je fais glisser main gauche sous la tête de Uke. Je me pose sur Uke à plat ventre et installe ma main droite en attrapant bien la jupe.
* Partir de Yoko et arriver en Kusure. (Attention en passant la jambe).
Mouvement inverse.
Sortie 1 Attraper la ceinture de Uke avec la main gauche. Ponter pour me mettre sur mon côté droit. Je passe le bras droit plié sous Uke. Je me décale afin de sortir de son axe et être le plus possible perpendiculaire. Uke bascule par-dessus moi en tirant sur la ceinture et en poussant sur mon coude.
Sortie 2 Je pousse l’épaule de Uke avec la main gauche. Ponter. Je suis sur mon épaule droite. Je sors le bras droit et le passe sous le gauche. J’attrape la tête de Uke avec mon bras droit. Uke bascule par-dessus moi. Je m’assois en Hon gesa. Je peux faire Iza Garami dans la foulée.
Bonus étranglement Ponter vers l’intérieur. Passer main droite sous le menton, attraper le revers opposé pour tenter l’étranglement. Cela ne marche pas. Pousser la tête avec la main gauche. Passer la jambe => étranglement.
Arrivée à partir d’un retournement à quatre pattes Retournement côté.
Uke à quatre pattes sur les coudes. Par en dessous, attraper le coude main côté tête, et l’intérieur du genou main côté jambes. Tirer vers soi et pousser avec le hara en se mettant en position de gainage (jambes tendues, doigts de pieds plantés dans le tatami). Finir à plat ventre et poser Yoko.
Kusure gesa gatame Liaison debout-sol (à gauche de Uke) => O oshi gari Ne pas lâcher le revers. Les deux jambes entre les jambes de Uke. Faire le petit pont du genou droit. Bloquer le temps de passer la jambe gauche, s’asseoir, jambe gauche bien en avant. Glisser la main gauche sous le bras droit de Uke. Du revers, attraper le bras droit.
Enchaînement à partir d’une autre immobilisation Depuis Tate shio gatame (faire attention en passant la jambe, genou contre le ventre de uke).
Sortie Je passe mon bras gauche devant la tête de Uke. Je tire son bras droit vers moi avec main droite comme si je voulais faire une clé. Je m’éloigne en plusieurs fois sur ma gauche (pour ne plus être dans le même axe). Je pousse sur mon bras gauche en tirant sur mon bras droit = je tourne sur mon épaule gauche.
Arrivée à partir d’un retournement assis. Je m’assois Uke entre mes jambes. Je le tire contre moi main droite sa manche droite (que je tiens à l’intérieur au niveau du coude). J’attrape sa ceinture main gauche. Je glisse mon genou gauche contre son ventre et le bascule sur ma gauche. Je suis à plat ventre en forme Ushiro. Je m’assois sur sa gauche pour finir en Kusure. Je peux étrangler au passage.
Arrivée à partir d’un retournement quatre pattes. Retournement face avec passage sur le côté.
Je suis face à Uke. Je l’attrape main droite par la ceinture en plantant mon coude entre ses omoplates. Je le tire vers moi, tête au sol. Je passe main gauche sous le bras et le remonte dans le dos. J’attrape mon poignet droit avec ma main gauche sans lâcher la ceinture. Je me décale sur son côté droit, genou gauche dans son flanc, jambe droite tendue dans l’axe de son corps. J’attrape la ceinture avec ma main gauche en gardant son bras. Je passe ma main droite au-dessus de sa tête, je prends son bras gauche au niveau du coude (ou le kimono) et je tire le coude bien en arc de cercle au-dessus de sa tête tout en poussant avec mon ventre ; je fais bien attention à ne pas partir avec Uke en tendant mes jambes vers l’arrière. Je finis à plat ventre, dans une forme de Kusure.
Étranglements Hadaka jime (main droite à plat dans mains gauche) Uke est à quatre pattes sur les coudes. Je m’assois sur son dos, plante mes talons dans le creux poplité. Je passe ma main droite devant son cou. Je m’allonge sur Uke en ramenant ma main gauche. Je le pousse sur l’avant et hop !
Okuri eri jime (Pouce dans le col + l’autre main tire dans l’axe du revers) Je m’assois sur son dos, plante mes talons dans le pli poplité. Je glisse ma main droite sous son cou pendant que ma main gauche enlève son coude gauche et que je bascule sur ma gauche. Retournement. Uke est posé sur moi. Je garde bien mes talons à l’intérieur de ses genoux. Ma main droite reste installée. J’amène ma main gauche pour tirer sur le revers opposé.
Clés Juji gatame À partir de la position assise.
Je tiens la manche droite (au niveau de l’extrémité) de Uke avec ma main droite. de Uke. Je décale les hanches sur la gauche et lance ma jambe gauche au dessus de sa tête. => Juji (attention à bien m’approcher en tirant sur son bras si besoin).
Ude gatame Je tiens (mal) Uke en Kusure. Il me pousse l’épaule gauche pour sortir. Je me relève. Je pose mon genou droit sur son ventre, la jambe gauche reste tendue. J’ai son bras gauche. Je bloque sur mon épaule droite avec ma tête. Clé en tournant-tirant.

Cy Jung — Ceinture

Cy Jung — Salut

2 — Démonstration à la fête du club

La démonstration avec Jean-Michel comportait six enchaînements et contres. La voici accompagnée d’une vidéo de la deuxième attaque de Jean-Michel.

Cy Jung — Chutte sur O soto gari1 — Jean-Michel Tori
Ô uchi gari
Uke esquive
=> Ô soto gari
Uke chute et roule sur la gauche
=> Juji gatame

2 — Cécyle Tori Cy Jung — Soto maki komi
Koshi guruma
Uke esquive
=> Kubi nage
Uke esquive
=> Soto maki komi
=> Ushiro Gesa Gatame.

Cy Jung — O Goshi3 — Jean-Michel Tori
Uke Ô soto gari
Tori contre
=> Ô goshi à gauche
Uke tombe, défense à quatre pattes
Tori fait un retournement sur lui qui rate
Uke immobilise en Hon gesa gatame
Tori sort en pontant, il bascule Uke et immobilise à son tour en Hon gesa gatame.

Cy Jung — Morote seoi nage4 — Cécyle Tori
Ko soto gari
Uke bloque
=> Morote seoi nage
Uke tombe, défense à quatre pattes
Tori fait un retournement à cheval
Uke est posé sur Tori
=> Okuri eri jime.

5 — Jean-Michel Tori
Ippon seoi nage
Uke surpasse et ramène Tori devant lui
=> Tomoe nage
=> immobilisation en Tate shio gatame.

Cy Jung — Retournement6 — Cécyle Tori
Uke Morote (ou Ippon…) seoi nage
Tori surpasse
=> Ô goshi à gauche
Uke tombe, défense à quatre pattes
=> retournement de face, tête dans le creux et main derrière la nuque
=> Immobilisation.

Cy Jung — Immobilisation


--------------

[*Ce texte est susceptible de comporter pas mal de coquilles, il m’est difficile de les voir entre le français et les termes de judo en japonais. N’hésitez pas à me les signaler.


Information publiée le mercredi 9 juillet 2014.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.