LexCy(que)

Poudre de succession, de perlimpinpin, de sympathie et de projection



Cy Jung — Poudre de succession, de perlimpinpin, de sympathie et de (...)

Pas de phrase.

À l’occasion de la visite du Marais des artistes et des écrivains organisée par le musée Carnavalet que j’ai faite en août dernier, la conférencière a utilisé l’expression « poudre de succession ». Ce terme était en usage au XVIIe lors de « l’affaire des poisons » qui a secoué la cour de Louis XIV, un réseau féminin qui réglait ses affaires à l’arsenic.
L’expression m’a plu. Je l’ai notée avec l’idée de l’utiliser à l’occasion en faisant au préalable quelques recherches.

On la retrouve facilement dans les articles consacrés à « l’affaire des poisons » et dans l’article de Wikipédia consacré à l’arsenic. Côté dictionnaire, je n’en trouve pas trace dans Antidote ni dans le Grand Robert, ni dans mon dictionnaire des expressions. Elle est par contre référencée dans le TLF qui la relie à « l’affaire des poisons » et son héroïne principale, La Voisin.
Plus usuelle sans doute, bien que moins efficace, la « poudre de perlimpinpin », elle, est partout ! Son étymologie « d’origine obscure », dit le TLF, évoquerait « une formule magique ». Considérant qu’elle est apparue, à l’instar de la « poudre de succession », au XVIIe, peut-être s’agit-il de la version non efficace de ladite poudre, ces dames pouvant, c’est compréhensible, se tromper parfois de dosage… ou manquer de matière première ; allez savoir !
Je n’ai pas trouvé plus d’informations sur ces deux poudres auxquelles le XMLittré ajoute une autre sorte de poudre assez étrange, la « poudre de sympathie » : « Poudre de sympathie, poudre préparée avec du vitriol calciné au soleil, que l’on jetait sur le sang sorti d’une blessure, et que l’on prétendait guérir la personne blessée, quoiqu’elle fût éloignée ». Je n’ose imaginer le résultat. Quant à la « Poudre de projection », « poudre à laquelle les alchimistes attribuaient la vertu de changer les métaux inférieurs en or ou en argent. », on sait que malheureusement elle est de perlimpinpin !

N’hésitez pas à me dire si vous avez des compléments à apporter à cet article ou à tout autre du LexCy(que). Pour m’écrire, c’est ici.

Information publiée le mardi 23 septembre 2014.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.