LexCy(que)

Merci de / pour



Cy Jung — LexCy(que) : Merci de / pour

Ma phrase [*] : Merci pour votre compréhension.

Je remarque sur la page Facebook de Arc-en-ciel Toulouse ce « Merci pour votre compréhension. » ; je crois que j’aurais préféré « Merci de votre compréhension. » Pourquoi ? Je l’ignore.

Antidote, d’abord, ne me dit rien de particulier sur l’usage de ce terme de politesse dont on sait désormais, suite à l’article du LexCy(que) du 30 janvier dernier sur « Après-midi » (ici) qu’il est ici masculin, « la merci » (féminin) signifiant « Grâce, miséricorde, pitié. » Le Grand Robert, lui, nous indique « Merci de (ou pour) votre visite » sans rien dire sur ce qui ferait pencher la balance vers « de » ou « pour ».
Je m’en vais voir du côté du TLF qui aime bien ce genre de question. Il indique, comme le Grand Robert, les deux usages de « de » et « pour » pour « indiquer l’objet du remerciement », précisant simplement que « devant un infinitif, si l’on a pu citer quelques exemples de pour, c’est de qui est d’usage. » Dont acte. Et Grevisse ? Il y consacre un point dans sa notice « Éléments subordonnés au mot phrase » [§367 3° a] ; il indique « de » et « pour » comme alternatif en précisant que l’Académie (1935 & 2001) ne donne que « de ». Pour une construction avec l’infinitif, il propose la construction avec « de » comme « seule possible ».

Toujours un peu sur ma faim, je profite de l’occasion pour tester un nouveau correcteur que m’a indiqué Pascale : le Cordial (ici). Si on ne l’achète pas, on peut l’utiliser en ligne sur quelques phrases et consulter son dictionnaire et sa grammaire. Je lui demande de corriger la phrase ; rien à signaler. Je consulte le dictionnaire qui, au rayon « Difficultés de merci » indique (entre autres) : « Avec un nom, normalement suivi de "de" mais peut également être suivi de "pour", bien que dans un registre plus familier. Avec un infinitif, toujours suivi de "de" ("merci de prendre soin de lui"). »
C’est ce que l’on appelle un essai réussi ! Entre ce commentaire et le choix de l’Académie, je conclus en effet que le « merci pour » serait plus familier que le « merci de ». Vu le ton ordinairement en usage sur Facebook, cela ne me surprend finalement pas !


--------------

[*Phrase lue sur le mur de la page Facebook de Arc-en-Ciel Toulouse, 31 janvier 2015.


Information publiée le mardi 24 février 2015.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.