Les plaisirs de Cy Jung

Judo — Nage no kata



Cy Jung — Nage no kata

Ceinture marron autour de la taille, Cy Jung s’est attaquée en ce début d’année 2015 au Nage no kata, l’une des épreuves de la ceinture noire en « passage technique ».

Cy Jung — Tu vois ce que je veux direAvec cette question…
Peut-on passer sa ceinture noire quand on a passé 50 ans, démarré le judo il y a à peine six ans, et que l’on ne tient guère en équilibre à cause d’une déficience visuelle importante (ici) ? Avant qu’elle-même ne se pose la question, les professeurs et partenaires de club de Cy Jung l’y ont préparée, jour après jour, d’abord l’air de rien, puis l’invitant à travailler la plus compliquée des épreuves quand on ne tient pas debout ni que l’on ne voit arriver son partenaire : le nage no kata.
Petit à petit, elle s’est mise à y croire, a travaillé son kata un an durant, en cours, dans son salon, avec ou sans Caddie…

… avant de se lancer sur le tatami avec sensei Romu, sans qui cette belle aventure aurait été impossible.
Voilà ce Nage no kata, dont Cy Jung est particulièrement fière, car il dit tout ce que le corps est capable de dépasser la limite, à force d’amitié, de travail, de niaque, de larmes aussi et de courbatures !
Quant à savoir s’il existe un lien entre le judo et l’écriture, regardez bien l’écran. Cy Jung écrit exactement comme ça :

Cy Jung dédie ce Kata à toutes celles et tous ceux qui croisent un instant de renoncement. Hardi ! Il y a toujours moyen de faire.
Et à vous toutes et tous qui l’avez soutenue, merci !

Information publiée le lundi 9 mars 2015.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.