[e-criture]

[#37] L’éditrice qui me souhaite de bonnes vacances (V-01)



Cy Uung — [#37] L'éditrice qui me souhaite de bonnes vacances (V-01)

[Le prétexte]
Je reçois en juillet un courrier de l’un de mes éditeurs avec les éléments comptables et un chèque correspondant à mes droits d’auteur 2014 pour une nouvelle et deux romans. Un Post-it accompagne l’envoi « Bonnes vacances ! »
Je regarde le montant du chèque, 25,37 euros. Sacrées vacances en perspective !


Petit rappel liminaire

Un texte libre de lecture sur un site Internet n’est pas un texte « libre de droits ». Cela signifie que l’on a celui de le lire mais pas celui de le reproduire sans l’autorisation expresse de son auteur. Les conditions légales d’utilisation des contenus du site de Cy Jung sont ici.



[La nouvelle]
Caddie se gratte la roulette droite avec la roulette gauche. Il n’a pas réussi à récupérer bien lourd pour faire un cadeau à Eunice qui l’a invité à fêter l’anniversaire de l’ouverture de son dojo. Il l’aime bien, Eunice. Quand il la croise aux commissions, elle a toujours un mot gentil, un geste tendre. Et puis, elle a un sac de sport queer véritable avec qui il papote volontiers lorsqu’il accompagne sa ménagère albinos au judo et l’attend dans les vestiaires.
Il relit les notes qu’ils ont prises avec Tranquille, la copine tablette connectée à Internet (c’est pratique !)

« Soldes, promotions et occasions.
« Un tapis de piano (1,80 m), port inclus. The Doctor Blake Mysteries, série 1 (import anglais). Quatre-vingt-trois comprimés de XLS Medical capteur de graisses. Un barbecue Charcoal. Une nappe en intissé Spunbond blanche en rouleau 1,20 m x 25 m pour une commande supérieure à 100 euros. 
 »


— Pourquoi a-t-on noté ça, Tranquille ? On ne les a pas les 100 euros.
— Un excès de zèle ?
Caddie poursuit sa lecture.

« Hors soldes, promotions et occasion.
« Un contacteur feux stop Calorstat by Vernet BS4560 pour Hyundai Terracan. Une course de taxi de la porte de Saint-Cloud à la gare de Lyon (si cela roule). Une action Youku Tudou dans le cadre de l’accord de rachat par Alibaba. Un menu Coqulicot (entrée, plat, dessert) chez Clément. Une journée d’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie (Ajap) en cas de congé de solidarité familiale transformé en période d’activité à temps partiel (montant net). Un ventilateur pour PC Noctua NF-A8. Le Guide de la compétitivité industrielle, de la conception à la production, livre de l’élève, par Brissard, Dardy, Polizzi et Teixido, Delagrave édition, 2003, 302 p (prix enseignant). Haba, la mallette du docteur. Zagg Invisible Shield Film protecteur d’écran pour Samsung Galaxy S4. Part fixe (montant annuel) de la participation au frais d’assainissement des habitants de Nesmy (Vendée) votée lors du conseil municipal du 30 novembre 2005. Un hectolitre hors taxes de fioul domestique en 2003. Une heure de week-end de prestations d’entretien du logement, aide aux courses, préparation des repas, accompagnement à Lyon et Villeurbanne. Un roulement pédalier céramique BSA24 25-37-7 2R…
 »


— Tu te souviens de ce que c’est ce truc ?
— Un roulement à billes à 24,99 euros.
— Et pourquoi l’a-t-on aussi mis dans la liste celui-là ? C’est moins cher que l’argent que l’on a.
— Je crois que c’était pour sa référence, Caddie. « 25-37 ».
— Il ne faut pas mélanger le prix et la référence ! Cela embrouille.
— Je suis d’accord. L’autre soir, on était tout joyeux. On a manqué de précision. On va faire plus attention.
— Et ne pas noter non plus des choses dont le prix est périmé.
— On a bien rigolé quand même !
— Heureusement !
— Allez, continue la liste. On enlèvera ce qui ne sert à rien.

« Un couteau pour mélangeur de fourrage, droit, Keenan 703957. Cinq produits capillaires achetés en ligne (port compris) soit un shampooing à la noix de coco (pour nourrir les cheveux secs), un revitalisant à la noix de coco (également pour les cheveux secs), un shampooing à la framboise (pour apporter de la brillance), un revitalisant à la framboise (pour rehausser la brillance), un spray thermoprotecteur à la noix de coco. Une heure de main-d’œuvre dans l’industrie automobile au Japon en 2006 (coût moyen pour l’entreprise). Un étui pour Motorola Suncase Flipout languette de traction rose clair. Une dose de 300 ml d’Essence air pour la propreté et la protection des systèmes d’injection essence mono et multipoints. Une crémone hors taxes Ferco F15, côte D Fixe avec rampe. Un enrouleur de laisse Flexi Vario Gris maxi 25 kg - 5 m. »

La liste est terminée. Caddie est songeur.
— Tu vois quelque chose qui pourrait lui plaire ?
— Je ne la connais pas comme toi… Tiens, j’ai trouvé un truc rigolo. L’évangile selon Saint Luc, 25-37.
— Mais ce n’est pas un prix !
— Si Saint Luc lui fait plaisir, on ira s’acheter des bonbecs avec tes économies.
— Ne dis pas de bêtises !
— Tu n’aimes pas les bonbecs ?
— Tranquille ! Tu veux grossir ?
— Le sucre, c’est bon pour la mémoire flash.
— Dans ce cas… Je t’en prendrai aux prochaines commissions mais là, c’est de l’argent pour un cadeau. On ne dévoie pas. Tu peux regarder sur une boutique de judo s’il y a des choses à notre prix. Cela lui plaira forcément, un truc pour judoka.
Tranquille se plonge dans le labyrinthe des sites marchands.

« Un rouleau de ceinture. »


— Tout un rouleau ? En plus, elle doit avoir la sienne.
— Oui, mais pour ses élèves. À chaque passage, il faut leur donner une nouvelle ceinture.
— Tu n’as pas un truc plus personnel ?
La réponse ne tarde pas.

« Zoori paille traditionnel forme X, 19,90 euros, sans le port. »


— C’est sympa, ça ! Dommage que la Cocotte ne soit pas en état de les broder. Ç’aurait été joli.
— Pauvre Cocotte enchantée ! On pourrait lui envoyer l’Évangile que j’ai trouvé. Petit Koala lui fera passer avec Petit Campo.
— Il parle de quoi, ton Évangile ?
— Une histoire de bon Samaritain et de salut éternel. Je ne comprends pas tout.
— Il faut dire que c’est compliqué, leur vie de Jésus. En plus, il n’est pas très cool ce prophète ; il a percé le flanc de la Cocotte alors qu’elle l’adorait, la laissant pour morte au pied de l’escabeau. Un félon !
— Exactement ! Il n’a pas empêché non plus que cet homme que le Samaritain ramasse au bord de la route se fasse agresser !
— Il s’en sort le bonhomme ?
— Oui, je crois.
— Remarque, c’est peut-être un signe ? Car il a envoyé le Samaritain le sauver, si je comprends tout. Peut-être que ça compense. On dit bien que les deux seins de Dieu sont impénétrables.
— Les desseins Caddie ! Pas les deux seins.
— Tu chipotes toujours pour un rien, Tranquille ! Tu es vraiment un intellectuel ! Allez ! Fais suivre l’Évangile à Petit Campo avec des bisous.
— C’est parti !
Tranquille se concentre sur sa tâche. Caddie en profite pour chercher une autre idée. Ce n’est quand même pas lourd 25,37 euros. C’est que les gens font attention à leur argent avec cette foutue crise ; on ne trouve plus tant de pièces par terre et Caddie n’aime pas trop tricher dans la monnaie qu’il rend à sa ménagère albinos. Elle est tellement bigleuse ! C’est trop facile de la berner et ce n’est pas trop moral non plus. Caddie adore la triche ; il peut bien l’avouer ; mais celle qui est un peu subtile, pas l’abus de faiblesse. Au foooot, Petit Mouton doit souvent lui montrer l’étiquette tant il fait des entourloupes mais chacun sait que ce n’est pas méchant. Là, c’est même pour la bonne cause, faire plaisir à Eunice ; ce n’est pourtant pas si simple de faire un cadeau.
— C’est OK, Caddie. Petit Campo a l’Évangile dans son transistor MOS et la bande de Télégraphe accompagne la Principalate à l’hôpital tout à l’heure. Ils nous enverront des infos avec le G3 de Petit 6, le grand frère de Petit Faune.
— On est quand même sacrément bien organisés ! C’est à se demander ce qu’ils feraient sans nous tous ces bipèdes à gros cerveau et petit kiki. Quand on pense qu’ils croient que c’est eux qui ont inventé la roue alors que c’est mon ancêtre Sumer Cadd qui a tout conçu pour transporter de lourdes pierres. Après, il suffisait d’adapter le système. Pas de quoi se prendre pour des prix Nobel !
— C’est comme moi, mon aïeul CunéïPad n’est même pas honoré. Des ingrats, ces humains ! Des ingrats, Caddie, je te le lis.
— Ne soyons pas si durs, Tranquille. Ils font ce qu’ils peuvent, tu sais. Et puis, certains sont sympas, comme notre ménagère albinos. Elle parle de nous souvent, dans ses nouvelles. On dirait même qu’on est plus populaire qu’elle et que nos histoires sont les plus drôles.
— Même quand on cherche un cadeau pour Eunice ?
— Ça, c’est entre nous. Ses lecteurs sont un peu coincés, parfois ; ils croient que la littérature, c’est forcément un truc à l’eau de rose. Dès que ça sort de l’ordinaire, ça coince.
— Ça va coincer.
— C’est sûr !
— 5,90 euros les 100 ml.
— Quoi ?
— L’eau de rose !
— Pas cher !
— Si c’est ça qui leur plaît…
— Populisme !
— Tout de suite les grands maux.
— Poujadisme !
— Tu vas encore nous les faire fuir, Caddie.
— Impossible, il n’y en a déjà plus.
— On peut donc retourner à la recherche du cadeau ?
— Vas-y ! On reste entre nous.
— Tu vas rire, Caddie, on a aussi le Lévitique en 25-37 !
— Oublie, Tranquille. Pour le coup, cela ne ferait pas plaisir à la Cocotte et, dans l’état où elle est, inutile de provoquer des chocs supplémentaires.
Tranquille lance une nouvelle recherche.

« Une horloge murale radiocommandée blanc Braun (port compris). Une boîte de complément alimentaire protéiné 100 % beef concentrate vanille caramel Scitec Nutrition. Un bermuda de travail haute visibilité jaune fluo Digger Lafont. »


— Sur un tatami, ça déchire !
— Tu es drôle Tranquille ! Continue.

« Un ensemble de mèches à bédane carré de 8 mm longueur utile 50 mm queue de 15,9. Un paquet d’Ilford Papier MG IV RC brillant ton neutre 10 x 15 cm 100 F. L’entretien d’un groupe placé dans les combles d’un pavillon individuel en zone rurale. Un sac de 20 kg de mélange classic pour grandes perruches. Une ramette de papier à en-tête et suite de lettre Japon « Palais » 90 g A4. 16 litres de litière pour chat Sanipearls ultra-absorbante et biodégradable. Une bouteille de Bacardi, rhum supérieur.  »


— Pas d’alcool, elle n’en boit pas. Et on oublie les chats et les perruches ; elle n’a pas d’animaux.
— C’est compliqué, notre affaire, Caddie !
— Je trouve, aussi. On pourrait aller au supermarché et faire un assortiment de bonbons.
— Ah ! Tu y viens. Tu veux une simulation en ligne ? Il y a des boutiques spécialisées.
— Tu es génial, Tranquille !

« 100 g d’oursons orange, de mûres perlées noir, de boules Rola Cola argent, de Mètres roulé Haribo, de Cocobat Haribo, et d’oursons guimauve au chocolat. Cinq boules de coco. Cinq sucettes à l’ancienne fruits assortis. Cinq fraises décorées. Un câble américain goût pomme. Dix coquillages roudoudou. »


— Avec le port, il nous reste sept centimes.
— J’aurais préféré un compte rond.
— On les remet dans la cagnotte. Ça va être compliqué, le compte rond.
— C’était le défi.
— On ne va pas lui offrir n’importe quoi sous prétexte de réussir le défi ? Là, au moins, on est sûrs de lui faire plaisir.
— Quand même…
— Caddie ! Lâche l’affaire.
Caddie se gratte derechef la roulette. C’est vrai que ce n’est pas si important, ces sept centimes et Eunice n’en saura rien. Cela le contrarie pourtant. Avec sa ménagère albinos, ils font toujours attention au moindre centime. Bien sûr, ils ne seront pas perdus mais… C’était le défi. Le souci, ce sont ces prix arrondis.
— J’ai une idée, Tranquille ! Des fruits et des légumes en vrac ! Comme ils ne peuvent jamais faire un poids qui arrondit le prix, on devrait arriver à notre compte.
Tranquille fait bouillir le réseau.
— J’ai trouvé ! C’est un site de bio en ligne. On peut faire le compte comme on veut mais les prix vont te provoquer un Caddie guruma de derrière les sacs de riz.
— Genre ?
— Une banane, environ 200 g : 61 centimes.
— Ouille !
— Une laitue : 2,11 euros.
— Au secours ! Oublie ça, Tranquille.
— On fait quoi alors ?
— Je ne sais pas Tranquille, je ne sais pas.
— Fooooot ?
— Tu as raison. Y a que ça de bon.



Cy Jung, 2 mars 2016®.

Version imprimable de cet article Version imprimable


Ce texte est susceptible d'être retravaillé par Cy Jung. Si vous souhaitez lui signaler une coquille ou faire un commentaire de nature à nourrir son écriture, vous pouvez lui écrire, ici.



Rappel

Un texte libre de lecture sur un site Internet n’est pas un texte « libre de droits ». Cela signifie que l’on a celui de le lire mais pas celui de le reproduire sans l’autorisation expresse de son auteur. Les conditions légales d’utilisation des contenus du site de Cy Jung sont ici.




Nouvelle précédente / Nouvelle suivante
Retour à toutes les nouvelles en [e-criture]


Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici




Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.

Toutes les nouvelles en [e-criture]


[#00] Titre de la nouvelle (V-00)

[#01] La dame qui pleure à la sortie du métro (V-01)

[#02] C’est l’auteur qui m’a repérée (V-01)

[#03] Le banc de la rue d’Alésia (V-01)

[#04] L’homme qui titube dans l’Escalator (V-01)

[#05] Un gros Petit Jésus, pour la crèche (V-01)

[#06] La serveuse d’un restaurant près de Beaubourg (V-01)

[#07] L’homme au chapeau de François Mitterrand (V-01)

[#08] Le démarcheur qui ne babote pas (V-01)

[#09] La petite fille et son papa (V-01)

[#10] Le couple qui ne se parle pas (V-01)

[#11] La voix qui filtre à travers la porte (V-01)

[#12] L’homme qui perd son pantalon (V-01)

[#13] La dame que j’invite à aller courir (V-01)

[#14] L’homme qui ne réclame rien (V-01)

[#15] La grand-mère et sa petite fille (V-01)

[#16] Le gars en vélo qui dit « Je t’aime ! » (V-01)

[#17] La dame qui n’a jamais fait ça (V-01)

[[#18] Le papillon qui vit dans ma cuisine (V-01)

[#19] L’aveugle qui attend des amis (V-01)

[#20] L’homme qui n’est pas Jeanine (V-01)

[#21] La maman qui aime sa fille (V-01)

[#22] Les trois filles et le garçon qui rentrent du travail (V-01)

[#23] Le couple qui regarde un film dans le train (V-01)

[#24] La médecin qui retourne dans son pays (V-01)

[#25] Le garçon qui veut lui faire une profondeur (V-01)

[#26] La postière qui pense que j’ai changé de coiffure (V-01)

[#27] L’homme qui massacre son casque audio (V-01)

[#28] Le lycéen qui va laisser son sang par terre (V-01)

[#29] L’adolescente qui jongle avec les lignes (V-01)

[#30] La femme dont ce n’est pas la faute (V-01)

[#31] Les lombaires qui se prennent pour de longs baisers (V-01)

[#17] Le jeune homme qui me propose un truc (V-01)

[#32] La femme qui féminise « connard » dans le métro (V-01)

[#34] L’homme qui veut tuer quelqu’un pour moi (V-01)

[#35] L’ouvrier qui a des allergies (V-01)

[#36] Le junkie qui me rend mon sourire (V-01)

[#37] L’éditrice qui me souhaite de bonnes vacances (V-01)

[#38] La maman qui trouve des solutions (V-01)

[#39] L’homme qui regrette son achat (V-01)

[#40] La femme qui est propre sans être vierge (V-01)

[#41] L’amie qui a des couilles dans le ventre (V-01)

[#42] Les jeunes gens qui ont peur de moi (V-01)

[#43] Le soutien-gorge abandonné dans le métro (V-01)

[#44] Le fêtard qui rentre du réveillon (V-01)

[#45] La corneille qui déroule avec moi (V-01)

La jeune fille qui ne veut pas se faire couper en morceaux (V-01)

[#47] La dame qui a l’odorat très développé (V-01)

[#48] L’ambassadrice de tri qui sonne à la porte (V-01)

[#49] La vieille dame qui doit rester chez elle (V-01)

[#50] La maman qui a mal au cœur (V-01)

[# 51] L’homme qui ne répond pas au téléphone (V-01)

[#52] Les judokas qui font des têtanus (V-01)