+7

Cy Jung, écrivaine — Communiqués

Artiste, écrivain, chercheur, des métiers qui changent le monde !



Cy Jung — +7 : Artiste, écrivain, chercheur, des métiers qui changent le monde (...)

Avignon, le 3 avril 2016.

À l’heure où le gouvernement et le président de la République sacrifient le droit du travail sur l’autel d’un chômage endémique alors que chacun sait que la précarisation des salariés ne fera qu’augmenter la richesse des entreprises sans créer de l’emploi ;
À l’heure où le gouvernement et le président de la République n’ont d’autre réponse au terrorisme qui frappe cruellement nos démocraties qu’un discours martial et une surenchère sécuritaire qui nuisent gravement au lien social et à nos libertés sans effet sur les causes profondes de ces attaques (discriminations, inégalités, exploitations, tant au plan national qu’international) ;
À l’heure… le SFA et le SNAM-CGT (deux syndicats d’artistes) dénoncent dans deux communiqués des 23 et 29 mars 2016 la légalisation du « travail artistique gratuit à l’ensemble des structures privées et subventionnées » dans la « loi création » en cours de discussion à l’Assemblée nationale (ici et ).
Le travail gratuit des artistes, toutes disciplines artistiques confondues, des auteurs, des créateurs en général, mais aussi des chercheurs, n’est pas nouveau. Parce que le commerce de l’art joue du « génie créateur » pour payer tous les acteurs de la chaîne économique de la création artistique à l’exception de celles et ceux et hen qui la nourrissent primitivement de leur travail, parce que le consommateur d’art s’est approprié les nouvelles technologies pour se prétendre « artiste » considérant que l’outil vaudrait processus de distanciation créative, parce que l’accès généralisé, (faussement) libre et gratuit au savoir par le biais d’Internet galvaude les exigences scientifiques de sa production, les artistes, les écrivains, les chercheurs voient leurs métiers réduits à des violons d’Ingres.
Outre les droits sociaux des artistes et des écrivains qui disparaissent en même temps que leur revenu, c’est la création artistique et le savoir, ce qui permet de penser le monde et de le changer, de construire nos identités et sculpter le lien social, que le gouvernement et le président de la République veulent museler à l’instar des obscurantistes qui, tout au long de l’histoire et encore aujourd’hui, prennent les artistes, les écrivains mais aussi les chercheurs, pour cible. Ils servent ainsi les seuls intérêts de la gent épicière qui traverse les siècles et les continents avec tant de fatuité que cela en devient littéralement insupportable.
Face à cette attaque législative contre la culture, l’art et le savoir, la création et la recherche, Cy Jung appelle chacun à s’interroger sur la valeur de ce qui fonde l’intelligence en même temps que le plaisir du beau. Défendre les droits économiques et sociaux des artistes, des écrivains et des chercheurs, c’est reconnaître que la création et la connaissance sont des métiers dont le monde a un besoin aussi essentiel que celui de respirer. Craindrait-on leur action fondamentalement révolutionnaire pour ainsi les priver de subsistance quand d’autres leur volent jusqu’à leur dernier souffle ?
Ils ont raison. La création et le savoir changeront le monde.

Cy Jung, 3 avril 2016®.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Contacter Cy Jung.



Communiqué précédent / Communiqué suivant
Retour à tous les communiqués