LexCy(que)

Substituer



Ct Jung — LexCy(que) : Substituer

Ma phrase [*] : Antidote confirme immédiatement mon contresens et je modifie mon accroche, substituant « addenda » à « errata ».

Pascale dirait sans doute que je cherche des petites bêtes là où il n’y en a pas mais, en l’espèce, j’ai justement un doute. Dans l’emploi du verbe « substituer », dans quel ordre apparaissent les éléments, le nouveau et l’ancien ?
Un simple passage par Antidote me permet de trouver la réponse à ma question, ce précieux outil ayant la gentillesse de confirmer par un exemple très clair l’ordre annoncé par sa définition : « Mettre (qqch., qqn) à la place de (qqch., qqn d’autre). Substituer un nouveau venu à un joueur blessé. »
Et les autres dictionnaires, qu’en disent-ils ? Le Petit Robert donne la même définition qu’Antidote mais son exemple est moins clair, « Substituer un mot à un autre », bien qu’il mette en évidence ce « à » qui aurait dû m’indiquer d’emblée l’ordre de la substitution. Mes autres ressources posent chaque fois la même définition, seuls leurs exemples varient.
Je cherche en vain quelque chose qui pourrait épicer cet article sur « substituer ». Rien. Je ne trouve rien. Il en sera donc ainsi, une vérification parmi d’autres qui n’ira pas plus loin et laissera ma phrase intacte. Ce qui ne m’empêche pas de parier avec qui veut que je me reposerai un jour cette question… idiote ?
Qui l’a dit ?
Personne !
Ah ! j’ai eu peur.


--------------

[*Phrase extraite de « Addenda et errata », article du LexCy(que) : 3 avril 2009.


Information publiée le dimanche 7 juin 2009.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.