La biographie de Cy Jung

2018 — En lutte (contre la disette) !



Cy Jung — 2018 — En lutte (contre la disette) !

On s’aime, on sème. La liberté.

Les vœux de Cy Jung pour 2018 ne sont pas moins séditieux qu’ils ne l’étaient pour 2017. Les voici.

« 2017 a été, pour Cy Jung, une fort belle et sale année : deux romans sortis des presses (Piste rose ici puis Quartier rose ) ; une ceinture noire au judo ; une certification d’assistante de club ; le PSC1 ; et d’autres bonheurs encore… ; une année de grande tristesse aussi, de celle qui marquent l’écriture ; une année qui a porté aux nues la casse sociale et le libéralisme arrogant contre la révolution écologique inscrivant au passage dans la loi une démocratie autoritaire attentatoire à nos libertés.
« Voilà qui donne envie de reprendre en 2018 la lutte, plus radicale, plus incisive, pour une année qui ne fasse pas ceinture du pouvoir d’achat, de l’amour et de la liberté ! Cy Jung vous invite donc à brandir le poing et à ouvrir vos bras, au gré des circonstances (ne vous trompez pas !)
« Belle et heureuse année à vous toutes et tous et hen ! On s’aime, on sème. »

Cy Jung — Ecrire en roseDans cette veine, elle publie dès le début de l’année un communiqué +7 « L’homosexualité politique, la liberté ! » (12 janvier 2018) en référence, bien sûr, aux cinquante ans de Mai 1968 qui ne vont pas manquer de faire polémiques. Dans la même veine, elle publie le 13 février 2018 un second communiqué « Saint-Valentin : la propriété, c’est du viol ! ». Voilà. C’est dit. De nombreux rendez-vous militants font écho à cet engagement, un débat au VDF sur les violences antiféministes, un autre à Beaubourg sur la Liberté de création, une manifestation pour la diminution de la place de l’automobile à Paris, avenue du Général Leclerc comme sur les Berges rive droite, une manifestation contre les féminicides, une autre contre la loi-asile, le nucléaire… Et l’écriture dans tout cela ?

Cy Jung vous propose toujours en début de mois des nouvelles en [e-criture] (dont la réédition de « [#50] The mum who is heartbroken (V-01) » traduite en anglais par une internaute émérite, LMC, ici) et travaille sur un projet qui risque de vous surprendre… En version écriture en ville, elle co-organise le mercredi 21 mars 2018, un atelier d’expression textuelle, « Écrire en rose » avec Sylvie Géroux, autrice, le Salon du livre lesbien et le Centre LGBT de Paris et d’Île-de-France. Des comptes rendus viendront.
En mars toujours, le 26, elle parle « [Des] Cultures LGBT, pour quoi faire ? » dans un débat avec Yu Zhou, auteur, conférencier et président fondateur de la Semaine LGBT chinoise à Paris. Y a-t-il un rapport avec un autre débat sur les nouvelles menaces sur la liberté de création avec Daniel Veron, co-délégué de l’Observatoire de la liberté de la création (Observatoire dont elle est membre) le 28 ? Sans doute que les sujets ne sont pas très éloignés, ce d’autant moins que le 6 avril 2018, on retrouve Cy Jung sur Radio libertaire sur le même sujet (le compte rendu et le mp3 sont ).

Cy Jung — Célius, mousquetaire de la reineVoilà donc le mois de mai qui ne propose pas toujours les révolutions que l’on espère si l’on en croit le communiqué [+7], « Le Centre LGBT de Paris et d’Île-de-France a besoin de ses associations membres (et réciproquement) » (ici). La suite ne semble pas en mesure de consoler Cy Jung mais il en faut plus que cela pour la voir renoncer à changer le monde !
C’est ainsi avec grand plaisir qu’elle offre à ses lecteurs pour son propre anniversaire une fable lutécienne sous forme de feuilleton, Célisu, mousquetaire de la reine. Le premier épisode est  ; les suivants seront lala, jusqu’au 29 janvier 2019. Cela nous mène loin, le 29 janvier 2019 !
Avant d’en arriver là, Cy Jung a passé un été parisien riche en mobilisation, entre son appel à la désobéissance civile en soutien à la grève à la SNCF (ici), son appel au boycott de la coupe du monde de football (), avec un passage sur Libradio (en écoute lala), et son soutien au Jeûne-action contre l’arme nucléaire (lalala). Entre deux, elle a proposé de nombreux événements sur sa page Facebook pour un été dont Paris est le cœur tout en travaillant d’arrache-pied sur un nouveau manuscrit, Kito Katoka.

Cy Jung — Compte TwitterEt déjà, la rentrée s’annonce tout aussi militante et studieuse avec l’inauguration d’un compte Twitter (ici) que Cy Jung compte alimenter de contenus propres, sans trop succomber aux agitations dont la notoriété n’a d’égale que la fugacité et avec la mise en chantier d’un nouveau manuscrit. Elle en donnera des nouvelles quand il sera l’heure.
Celui-là, finalement, a été abandonné au profit d’un autre. Mais là n’est pas la nouvelle la plus triste du semestre. Début novembre, les éditions du Phare blanc, propriétaire des éditions Gaies et lesbiennes, ont cessé leur activité ; six romans et deux nouvelles sorties des bacs ! Ça fait un choc. Elle vous en parle ici, et .
Autre chose ? Pas pour l’instant. Elle digère.
Cy Jung — Six romans sortis des bacs

À bientôt pour la suite de cette biographie qui s’écrit au jour le jour !

En attendant les mises à jour de cette biographie qui s’écrit au jour le jour, vous pouvez suivre les activités de Cy Jung sur ce site, notamment avec la rubrique « En ce moment » ou la page « Les vingt derniers articles », sur les blogs (ici), sur Facebook () où tous les contenus de Cy Jung sont agrégés et sur Twitter ().
Vous pouvez également retrouver le Cy-Vie, une biographie intégrale de Cy Jung, lala.

Information publiée le vendredi 16 mars 2018.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.