LexCy(que)

Ravioli crevette et pain d’épice



Cy Jung — LexCy(que) : Ravioli crvette et pain d'épice

Ma première phrase : Autrefois, je prenais deux raviolis crevette au retour de la piscine. C’était ma gâterie du soir.
Ma deuxième phrase [*] : J’ai envie d’une pomme. J’y succombe et l’assaisonne de deux carrés de chocolat et d’une tranche de pain d’épices.

Quel menu ! Il pose deux questions.

La première concerne les raviolis : sont-ils « aux crevettes » ou « à la crevette » ? Si je ne fais pas l’élision du « aux », le pluriel s’impose, ce que confirmeraient les étiquettes d’un épicier chinois réputé qui écrit « raviolis aux crevettes ».
Je cherche dans mes dictionnaires confirmation de ce pluriel mais ne trouve pas l’expression… Sommes-nous dans le cas de la règle du comptable et non comptable que l’on a vue pour la fameuse « compote de pèche » : dans ce cas, il faudrait écrire « ravioli crevette » (singulier) considérant que ces petites bouchées sont composées d’une farce dans laquelle il est impossible de compter les crevettes.
Comment trancher ?

En découpant du pain d’épice ?
Antidote propose « épice » au singulier alors que ce pain comprend plusieurs sortes d’épices même si l’on ne peut compter les éléments de chacune d’elles. Sur l’emballage du pain d’épices bio qui est dans mon placard, « épices » est au pluriel. Dois-je ici, comme pour mes « raviolis aux crevettes », ne pas faire confiance aux industriels de l’agroalimentaire ?
Le Petit Robert met « épice » au singulier, le XMLittré aussi en précisant que ledit pain est fait avec « des épices ».
Je mets donc au singulier sans trop comprendre pourquoi ; l’argument selon lequel les épices ne seraient pas dénombrables ne tient pas puisque l’on sait au moins de quelles épices est fait le pain.

Ma phrase sera donc : J’ai envie d’une pomme. J’y succombe et l’assaisonne de deux carrés de chocolat et d’une tranche de pain d’épice.
Et je demande à Pascale confirmation de cet « épice » au singulier et de trancher la question des raviolis crevette.

La réponse de Pascale

J’écrirais « raviolis crevette », d’abord parce que soit elles sont réduites en charpie, et là on en revient au problème de ta compote, soit elles sont entières, et là, il n’y en a qu’une par ravioli.
Quant à ton pain d’épice… Les variétés d’épices sont comptables là où les épices ne le sont pas. Le singulier s’explique ainsi.


--------------

[*Phrases extraites de Je ne saurais jamais si elle était jolie. V5, mai 2009


Information publiée le mardi 23 juin 2009.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.