LexCy(que)

Médire du pluriel de merguez



Cy Jung — LexCy(que) : Médire le pluriel de merguez

Le premier texto : On dit « vous prédites » ?
Le deuxième texto : Merguez au pluriel ?

Je déjeune ce jour-là avec Pascale. Je reçois un premier texto, puis aussitôt un second, de Sarah fatiguée par une longue année d’enseignement qui peine dans la correction de ses cahiers.
D’emblée, « vous prédites » ne nous inspire pas : au présent de l’indicatif, nous lui préférons « vous prédisez ». Nous transmettons. Le téléphone sonne.

— Vous êtes sûre ? Cela ne se conjugue pas comme « dire » ?
Pascale vérifie, par acquis de conscience. C’est bien ça. La question vient, inévitable : mais pourquoi cela ne se conjugue-t-il pas comme « dire » ?

Le Robert des difficultés du français comme Le Grevisse [§857] nous rappelle la règle de conjugaison de certains composés sur « dire » : « Contredire, dédire, interdire, médire, prédire se conjuguent comme dire, sauf à la 2e pers. du plur. de l’indic. présent et de l’impér (…) ». Ils n’en donnent malheureusement pas la raison et je ne la trouve dans aucun de mes dictionnaires.
Si quelqu’un a la réponse, c’est le moment de contribuer à ce LexCy(que) !

Quant au pluriel de « merguez », ma réponse par texto validée par Pascale fut : « Chipolataz » !
Forcément.

Information publiée le samedi 11 juillet 2009.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.