LexCy(que)

Se pouvoir



Cy Jung — LexCy(que) : Autant que faire se peut

Ma phrase [*] : Marcelline, pour la première fois de sa carrière d’enseignante, pleura à chaudes larmes devant ses élèves et les embrassa un à un, prenant chacun comme une incarnation de tous ceux qu’elle avait connus, étreignant autant que faire ce peut ces enfants comme les derniers d’une longue lignée.

Cy Jung — Camellia roseDans la rubrique des coquilles qui émaillent la version imprimée de Camellia rose, rubrique inaugurée avec des « Roches noire et rouge », voilà que l’on m’indique que « autant que faire ce peut » s’écrit « autant que faire se peut ». Je vérifie aussitôt dans Antidote, qui est catégorique : il s’agit d’une locution adverbiale et le « se » est bien « se ».
Pourtant, en rédigeant la News annonçant cette coquille, j’ai encore écrit « se » « ce » car dans cette locution, j’entends « autant que faire cela peut » alors qu’il faut entendre… Je ne sais pas trop et tel est sans doute la source de ma confusion.
Je me plonge dans le Grevisse en quête de la locution. L’article sur le subjonctif (§1126] me rappelle que « il se peut » a le sens de « il est possible ». Je me retourne vers le sens du verbe « pouvoir » dans Antidote qui confirme la forme impersonnelle (« il se peut », « il se pourrait », etc.) dans le sens de « il est possible que », avec « ça se peut » en version plus populaire. À cette forme impersonnelle, le XMLittré ajoute « Se pouvoir » en verbe réfléchi (15°) dans le sens de « Être possible (mot à mot, être pu) ».

Ma locution prend alors son sens : elle doit se comprendre en « autant qu’il est possible de faire ». Ma phrase aurait dû être : Marcelline, pour la première fois de sa carrière d’enseignante, pleura à chaudes larmes devant ses élèves et les embrassa un à un, prenant chacun comme une incarnation de tous ceux qu’elle avait connus, étreignant autant que faire se peut ces enfants comme les derniers d’une longue lignée.
Gageons qu’il se peut que je m’en souvienne !

Cy Jung — Tu vois ce que je veux direNote : Dans Tu vois ce que je veux dire, je n’avais pas fait la faute et avais écrit « autant que voir se peut » (2003, p. 89).

Cy Jung — Piste roseAutre variante (16 juillet 2010) : Dans Piste rose [**], je propose « À l’instar de la jeune Bourguignonne, elle se sentait particulièrement troublée depuis le matin, refoulant autant que désir se peut son envie de la rejoindre dans sa chambre. »
Je ne manquerai pas d’indiquer ici s’il m’en vient d’autres.


--------------

[*Phrase extraite de Camellia rose, mai 2009, p. 11.

[**Manuscrit, V9, juillet 2010.


Information publiée le lundi 27 juillet 2009.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.