LexCy(que)

Moelleux (ligature)



Cy Jung — LexCy(que) : Moelleux (ligature)

Ma phrase [*] : Elle se rinça, s’enroula dans un peignoir d’éponge mœlleuse et flatta son épiderme d’une crème odorante qui donnait à sa peau un velouté proche de la perfection.

­ Cy Jung — Carton rose (édition numérique)Avant d’envoyer le manuscrit à Homoromance éditions pour la réédition numérique de Carton rose, épuisé après la cessation des activités des éditions du Phare blanc (ici), j’ai passé le fichier au correcteur. Le texte était très propre, les Éditions gaies et lesbiennes faisant un travail de correction professionnel sur les manuscrits, un professionnalisme qui se perd. Antidote m’a néanmoins signalé quelques coquilles (il en reste toujours), dont « mœlleuse » avec ce commentaire : « Ligature – La ligature est interdite dans ce mot : moelleuse ».
J’avais fait un article du LexCy(que) sur la prononciation de « œnologie » () mais je ne me souviens pas avoir rencontré de cas de « ligature interdite » ; et c’est vrai qu’à regarder le mot, je me dis que la ligature « œ » ne le fait pas ; je suppose que « moelleux » vient de « moelle », que je n’aurais jamais écrit avec une ligature. J’ai donc corrigé mon « mœlleuse » en « moelleuse », me promettant de creuser la question.
Ce que je.

Je commence par regarder l’article « Ligature » de la grammaire d’Antidote. Il indique que les ligatures « œ » et « æ » sont obligatoires, à l’exception des cas où « la suite o et e représente plus d’un son », alors elle est interdite. C’est donc une histoire de prononciation, ce qui me laisse toujours dubitative considérant que c’est souvent affaire d’oreille, d’accent et de coutume.
Antidote propose sept mots à ligature interdite. Pour ceux que je connais, la présence de deux sons me paraît évidente : « socioethnique, moelle, groenlandais, coercitif ». Il m’en reste trois qui méritent que j’en cherche le sens : « minoen, période archaïque de la civilisation grecque et crétoise » ; « hypoesthésie, Sensibilité physiologique déficiente » ; et « glacioeustatisme, Eustatisme causé par la variation de la quantité d’eau emprisonnée dans les glaces des régions froides de la Terre ». Me voilà instruite, si tant est que ces définitions fassent sens !
Antidote ne donne pas d’exemples précis de ligatures « æ » qui seraient interdites. Il m’apprend au passage que l’esperluette (« & ») est la ligature de la conjonction « et », ce que j’ignorais.

Avant de clore cet article, je fais un petit tour dans la banque de dépannage linguistique qui ajoute à la liste des ligatures interdites « coexistence, goéland, Noël, aérien et aéroport » (lala). Imparable. Le Grevisse, lui, précise (entre autres) [§91 b) 3°] « On écrit souvent sans ligature oe des mots d’origine allemande, avec la prononciation [ø] : Goethe ou Gœthe, Goebbels ou Gœbbels, foehn ou fœhn (ou föhn ) » ; il en de même pour les mots anglais et néerlandais.
Dernière précision de cette vénérable grammaire, pour ce qui est des mots français à ligature non recommandée, « a fortiori, s’il y a un accent ou un tréma : poète, poêle, goéland, Noël ».


--------------

[*Phrase extraite de Carton rose, réédition numérique, Homoromance éditions, avril 2019.


Information publiée le dimanche 21 juillet 2019.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.