Blogues

[La vie en Hétéronomie] — 27 septembre ; 6 octobre 2019



Cy Jung — [La vie en Hétéronomie] — 27 septembre ; 6 octobre 2019

Il y a des décades, comme ça, où l’on sent moins l’amour du monde même si Isabelle, Frédéric et Cécyle sont toujours en pointe pour tirer le bon grain de l’ivraie. Tirons donc, à vue d’abord sur les suppôts de la suffisance machiste qui prennent les femmes pour des poupées gonflables (« Gamine @23 ») et les femmes qui reproduisent sans y prêter attention les stéréotypes sexistes (« M’sieur, m’dame @15 »), sur les prosélytes sectaires qui inondent nos boîtes aux lettres à défaut d’enflammer nos consciences (« Contre @5 »), sur ces institutions qui génèrent une souffrance telle que le suicide en est la seule issue (« Adieux @39 »), sur les bons soldats de l’ordre public qui instrumentalisent tout ce qui peut l’être pour sauver le libéralisme (« Agit-prop’ @26 »), sur… sur…
— Et après, on va dire que c’est moi qui suis une brute !
Mais non, Caddie, on n’a jamais pensé ça. Et nous non plus, d’ailleurs, nous sommes la gentillesse même ! Une fois dégommés les affreux, on se régale de toutes les avancées vers un monde meilleur, qu’il s’agisse d’apprendre de l’autre (« Kendo @52 ») ou de se réjouir de pouvoir tâter le cul des… pardon, admirer le cul des vaches (« Ailleurs @38 »).
— Ouf ! Tu m’as fait peur ; j’ai cru qu’il fallait que l’on se tape une tête de veau !
Tu l’as dit. Ouf !

Information publiée le lundi 7 octobre 2019.

Version imprimable de cet article Version imprimable





Article précédent /
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.