LexCy(que)

Vestige



Cy Jung — LexCy(que) : Vestige

Ma phrase [*] : Je m’accroche dans la côte qui longe le vestige routier de la radiale Vercingétorix.

Lors d’un premier passage de mon texte au correcteur d’Antidote, celui-ci indique que « vestige » s’emploie généralement au pluriel mais atteste le singulier.
Je n’aime pas ma phrase avec un pluriel : « Je m’accroche dans la côte qui longe les vestiges routiers de la radiale Vercingétorix. »
Pourquoi ? Peut-être parce que cette radiale incarne l’une des premières victoires des opposants au « tout-bagnole », cette politique mise en place par Jacques Chirac, alors maire de Paris, visant à multiplier les autoroutes urbaines pour pallier l’engorgement des voies de circulation intra-muros ? Il y a de ça et, à ce titre, cette radiale est « le » vestige, et non un vestige parmi d’autres, les autres, hormis les axes rouges, étant toujours en service (sous-terrain des Halles, voies sur Berges, etc.).
Mais l’emploi du singulier et du pluriel porte-t-il cette différence de sens ? Ni Antidote ni Le Petit Robert ne donnent d’exemples au singulier. Le TLF, lui, bien que confirmant un emploi « le plus souvent au pluriel » donne de nombreux exemples au singulier, en les rattachant au sens premier du terme, littéralement « Empreinte que laisse sur le sol l’empreinte de l’homme et de l’animal. »
Ma radiale est à ce titre un singulier vestige, empreinte pur bitume du serpent automobile, ce nuisible rampant qui phagocyte le cœur des villes ! Faute de trouver plus d’explications sur cet emploi plutôt au pluriel — ni le XMLittré ni le Grevisse n’en disent rien —, ma métaphore animale sied à mon engagement près l’écologie politique. Hardi petit ! je garde le singulier et vous invite à soutenir Les Verts. C’est dit.


--------------

[*Je ne saurais jamais si elle était jolie, manuscrit, V5, mai 2009


Information publiée le dimanche 30 août 2009.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.