La biographie de Cy Jung

2020

C’est beau, une gare, sans trains



Cy JUng — 2020 — C'est beau, une gare, sans trains

Une année qui commence par un mois de grève après une année 2019 qui s’achevait aussi dans la grève, exclut les révélations fracassantes ce d’autant que l’on enchaîne avec un confinement de plusieurs semaines.

La grève, d’abord. Qu’est-ce pour une écrivaine ? C’est avant tout une grève des mises à jour de ce site, car une grève d’écrire, c’est difficilement envisageable. La révélation (fracassante ?) sera donc que même en grève, Cy Jung a travaillé à l’écriture de divers textes courts dont certains, elle l’espère, seront publiés au-delà de ce site. Suspense.
Le confinement ensuite. Après un temps de sidération, l’écriture est revenue (ici) et permet d’envisager d’autres textes, pour ce site cette fois, ne serait-ce que pour agrémenter le confinement. C’est le sport qui a été servi en premier, avec un long article qui présente son programme en espérant que ce partage convertisse les plus réticents (). Ensuite, en plus des publications habituelles comme les nouvelles en e-criture et le LexCy(que) et du blogue, c’est une variation sur le tome 2 de Vernon Subutex qui a été mis en ligne lala.
D’autres textes suivront, les vôtres peut-être car Cy Jung vous invite à l’écriture, lalala. C’est jusqu’au 19 avril 2020.

Cy Jung — 2020 — C'est beau une gare sans trainsEt entre les deux, que s’est-il passé ? Du judo à gogo, Cy Jung donnant un coup de main plus permanent à son professeur pour les cours enfants. La campagne des municipales dans laquelle elle s’engage aux côtés de Anne Hidalgo et de Paris en commun. Et une cerise sur le gâteau : prendre ses fonctions de représentante bénévole du médiateur de la Ville de Paris et recevoir les requêtes des Parisiennes et Parisiens dans leurs litiges avec l’administration parisienne. Pour l’instant, elle effectue des remplacements mais espère bien trouver un point d’attache prochainement.

Cy Jung — Mon profil et ma PA sur Gouinevox.comEt le printemps est passé.
Et l’été, avec une compilation de lectures numériques et la mise en ligne d’un collector, « Mon profil et ma PA sur gouinevox.con » (2002).
Déjà l’automne est bien avancé, avec quelques averses. Cy Jung est désormais représentante titulaire du médiateur de la Ville de Paris, reprenant du service dès que les permanences d’accueil ont été rouvertes. Côté judo, après la mise au point de séances au square et un mois de cours pour les adultes, elle s’est concentrée sur les cours enfants, les premiers étant désormais interdits en lieu clos.
Cy Jung — La mère Noëlle est une imposturePour ce qui est d’écrire, Cy Jung a profité de la circulation active de son désir pour poser le premier jet d’un huitième roman rose sur fond de judo et de confinement. Elle s’y est fort amusée, autant que dans l’écriture d’une longue nouvelle « La mère Noëlle est une imposture » à paraître le 7 décembre 2020 chez Homoromance éditions. Dans la foulée, elle a signé avec cette maison québécoise son septième roman parodique Brocolis rose dont elle vous reparlera très prochainement.
Autre chose ? Qui sait…

Et l’hiver va venir…
Changer le monde est toujours l’urgence. Et c’est du taff !

Cette biographie s’écrit au jour le jour. Vous pouvez suivre les activités de Cy Jung sur ce site, notamment avec l’Agenda, la rubrique « En ce moment » ou la page « Les vingt derniers articles », sur les blogs (ici), sur Facebook () où tous les contenus de Cy Jung sont agrégés et sur Twitter ().
Vous pouvez également retrouver le Cy-Vie, une biographie intégrale de Cy Jung, lala.

Information publiée le jeudi 2 janvier 2020.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.