La biographie de Cy Jung

Un an de lectures numériques (été 2019 — été 2020)



Cy Jung — Un an de lectures numériques (été 2019 — été 2020)

C’est désormais un marronnier estival (voir 2015-2016, 2016-2017, 2017-2018 et 2018-2019), je vous dévoile mes lectures numériques de l’année, « mes lectures » tout court, devrais-je d’ailleurs dire tant lire autrement que sur tablette m’est devenu aujourd’hui impossible. L’âge n’arrange rien à ma déficience visuelle congénitale mais la technologie y pallie. Ouf ! Quoique.

En août 2019, l’appli nécessaire à la lecture des livres de la bibliothèque numérique de la Ville de Paris ne me permettait plus de grossir suffisamment les caractères. Une source s’est tarie en même temps qu’une discrimination est née. J’ai formé un recours auprès de la direction des Affaires culturelles, puis du médiateur de la Ville de Paris. En juin 2020, il m’a été notifié qu’une appli permettant de grossier suffisamment les caractères était de nouveau disponible. Jusqu’à quand ?

Cy Jung — Paroles d'hommes, Réflexions masculines pour une société féministe égalitaire Cy Jung — Tony Morisson entre vos mains Cy Jung — Angela Davis, une lutte sans trèveEn attendant des réponses de la bibliothèque numérique, j’ai lu Paroles d’hommes, Réflexions masculines pour une société féministe égalitaire un texte d’Olivier Manceron, que je recommande faire lire aux hommes. J’ai enchaîné avec Entre vos mains (édition illustrée) de Toni Morrison que j’ai peiné à comprendre avant de me réjouir de lire Angela Davis (Une lutte sans trêve) qui me ramène directement à mes premières lectures militantes des années 70. J’ai alors utilisé la nouvelle appli de la bibliothèque numérique ; en réduisant les marges, j’utilisais le zoom écran de la tablette, des conditions de lecture exécrables que ne je n’ai pas renouvelées, me rabattant sur le domaine public et des titres achetés.
Cy Jung — Tony Morisson Beloved Cy Jung — La petite conformiste Cy Jung — Anita Sow Fall l'empire du mensonge Cy Jung — Anne Hidalgo, le lieu du possibleC’est ainsi que je suis retournée vers Toni Morrison et Beloved. Je dois bien avouer que je ne suis pas rentrée dedans, y revenant plusieurs fois, sans plaisir. Ce fut également le cas de La petite conformiste d’Ingrid Seyman et de l’Empire du mensonge d’Anita Sow Fall. Il m’a fallu Anne Hidalgo et son Lieu des possibles pour me réveiller un peu tant l’exercice convenu du programme sous forme de livre n’était pas si convenu (mais je suis amoureuse de la dame, alors…)

Cy Jung — Mariama Ba, une si longue lettre Cy Jung — Marcel Proust, Le Côté de Guermandes Cy Jung — Cinq cartes brûlées Cy Jung — ZolaC’est surtout Mariama Bâ, Une si longue lettre, qui m’a fait renouer avec l’émotion, la plus forte de ces derniers mois avant de retrouver Marcel Proust, dans Le côté de Guermantes (tome 3 de La recherche), certes un peu longuet mais qui n’a pas à faire la démonstration de son écriture. J’ai enchaîne avec Cinq cartes brûlées de Sophie Loubière couplé au « J’accuse » de Zola comme si l’innocence transcendait tous les âges du texte.
Cy Jung — Constance debré, Love me tender Cy Jung — Quitter Paris Cy Jung — Leila Slimani, aux pays des autres Cy Jung — Le Journal d'Anne FrankCôté émotion, je dois à Constance Debré un fort joli moment de désir et de lecture avec Love me tender qui ne m’a pas donné envie de Quitter Paris avec Stéphanie Arc même si j’ai rejoint avec grand plaisir Leila Slimani, au Pays des autres. Puis le confinement est venu, me portant vers le Journal d’Anne Franck, que j’avais lu adolescente et dont je ne gardais pas ce souvenir.

Cy Jung — Deespentes Cy Jung — Paul B Preciado je suis un monstre qui vous parle. Je me suis déconfinée avec Virginie Despentes et le tome 3 de Vernon Subutex dont l’écriture m’a plus séduite que le récit avant d’écouter ce que Paul N Préciado (nous) dit dans Je suis un monstre qui vous parle. Dont acte. Et voilà que l’année déjà se termine avec Cicatrices de Dali Misha Touré que j’ai lu pour tester l’appli retrouvée de la bibliothèque numérique. La boucle est bouclée et j’espère que l’outil sera désormais stable afin que je puisse renouer avec le plaisir de lire que cet empêchement technique a, mine de rien, altéré.

Information publiée le samedi 29 août 2020.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.