LexCy(que)

Quatre cents millions



Cy Jung — LexCy(que) : Qiatre cents millions

Un nouveau texto : « Quatre cents millions, pluriel à cent ? »

Sarah, qui m’envoie de temps à autre des questions d’orthographe au moment de corriger ses cahiers [*], me pose aujourd’hui une colle : j’avoue que je ne me souviens jamais des règles d’accord sur « cent ». Je profite donc de la réponse à sa question pour revoir mes classiques.

Cy Jung — Piste roseJe reprends la règle telle que décrite dans Antidote.
« Vingt » et « cent » font exception à l’invariabilité habituelle des nombres. Ils prennent la marque du pluriel à la double condition qu’ils soient plusieurs et non suivis d’un nombre à droite.
Exemple : « Et le monde si petit, rumina intérieurement Bobie qui avait croisé cinq fois en trois mois celle qui avait fait saigner son cœur et qui était censée habiter à deux cents kilomètres de chez elle ! » (Piste rose, manuscrit, V3, novembre 2009)
La règle est simple mais… dans l’exemple de Sarah, « cent » est suivi de « million ». Dois-je considérer qu’il s’agit d’un nombre à droite ? Antidote, en remarque sur son article sur l’accord des nombres, me donne la réponse : « Million et milliard sont des noms communs. S’ils suivent vingt ou cent, ils ne l’empêchent pas de se mettre au pluriel, contrairement aux autres nombres. » Il est précisé par ailleurs que cela vaut aussi pour « milliards, billions, trillions, etc. ».
Dont acte.

Mais… L’orthographe rectifiée (pdf) est passée par là. Elle indique que désormais doivent se lier par des traits d’union toutes les composantes d’un nombre supérieur à cent.
Exemple : dans ma phrase « L’hélicoptère les avait repérées dès son premier passage à l’extrémité ouest du chemin de la Source joyeuse, à trois cent cinquante mètres à peine des pistes, sortant de sous l’auvent d’une capite après avoir entendu le vacarme salvateur de l’appareil. » (Piste rose, manuscrit, V3, novembre 2009), je devrais écrire « trois-cent-cinquante mètres ».
Et dans ce contexte d’orthographe rectifiée, Sarah devrait faire écrire à ses élèves « quatre-cent-millions », « cent » perdant ici son pluriel car, je cite Antidote, « il n’a plus lieu d’être ».
Dont acte ?

Eh bien non, je vais conserver la règle d’avant la rectification de l’orthographe et garder « trois cents millions », sans traits d’union [**] et avec « cent » au pluriel. J’ignore par contre si l’Éducation nationale impose ou non d’enseigner l’orthographe rectifiée… et suis ravie d’avoir fini mes classes !


--------------

[*Voir l’article « Médire le pluriel de merguez » de ce LexCy(que)

[**Dans l’orthographe non rectifiée, Antidote indique que « Dans un nombre composé, on met un trait d’union entre deux éléments quand la valeur de chacun d’eux est inférieure à cent et qu’ils ne sont pas déjà liés par et. »


Information publiée le mardi 8 décembre 2009.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.