LexCy(que)

Paris ville capitale



Cy Jung — LexCy(que) : Paris ville capitale

Ma phrase [*] : Dès leur retour du Maroc, il était convenu qu’elles fissent l’acquisition d’un sling monté sur un cadre pouvant également accueillir une croix de Saint-André et quelques autres accessoires dignes des meilleurs clubs privés de la capitale.

Cy Jung — Camellia roseÀ l’occasion d’un déjeuner avec Pascale, nous sommes venues à parler de mon article « La tour Eiffel et l’Arc de triomphe », de mon problème de majuscule sur « ville » et dérivé sur « capitale », en l’espèce Paris. Pascale me soutenait qu’il fallait la majuscule ; je lui rétorquais qu’elle me l’avait fait enlever dans mon premier roman édité Once upon a poulette et que, depuis, je n’en mettais pas.

Voici mes exemples à l’appui, tous extraits de Once upon a poulette (1998) :
« Sitôt entrée dans la capitale sur son char miteux, elle reçoit en guise d’acclamations les coups de Klaxon nerveux d’automobilistes gênés par la conduite approximative de cet objet roulant non identifié. » (p. 124).
« En quête d’un poste d’observation, il atterrit sur le toit de la tour Montparnasse et détaille l’organisation spatiale de la capitale. » (p. 137).
« Le soir venu, ils quittent discrètement la capitale en dépit de la faiblesse du voyageur. » (p. 160).
« D’autres proposent à leurs anciens ennemis de s’installer dans la capitale. » (p. 200).

Cy Jung — Dix ans, ça se fête !Mais qu’est-ce qui a donc fait changer Pascale d’avis, ce qu’avère Dix ans, ça se fête (2009), le recueil de nouvelles publié par KTM éditions à l’occasion du dixième anniversaire de la maison d’édition, avec ces quelques exemples :
« Elle vivait à la campagne, à une centaine de kilomètres de la Capitale. » (Cécile Bailly, « Émoi, et toi ? », p. 22).
« Binge drinking et conduites à risque sont les deux mamelles des soirées gays de la Capitale. » (Tatiana Potard, « Le retour de Sex addict », p. 157).


La réponse de Pascale

Bon, j’ai évolué pour une raison indéterminée, c’est tout. Mais en définitive, je n’ai guère évolué…
En fait, c’est juste une question de comment tu sens l’emploi du mot. Ça marche pour « capitale », mais aussi pour « ville » (ou plutôt l’inverse). Quand tu mets la majuscule à « ville », cela désigne plutôt la personne morale (voir le dictionnaire de l’Académie en ligne), et tu peux par extension employer « capitale » dans ce même sens.
Indépendamment de cette règle, selon que tu mets la majuscule ou non, cela indique une position que tu adoptes par rapport à ce dont tu parles. Tu peux par exemple vouloir personnifier la ville ou la capitale pour faire de l’ironie, de l’humour…, et là, ça ne répond plus à des règles de grammaire pure. C’est du ressort de la littérature.
En conclusion, tu gardes la minuscule à « capitale » — donc, je n’ai guère évolué finalement — sauf si tu veux mettre l’accent sur quelque chose.


La conclusion de Cy Jung

Je crois que je vais garder ma minuscule à « capitale » sans trop me poser de questions, un revirement de jurisprudence étant si vite arrivé ! À l’appui du développement de Pascale, je vous livre néanmoins les phrases où, dans ce recueil de nouvelles, elle a laissé, logiquement, la minuscule :
« Je ne me sentais pas plus d’attaches ici que dans n’importe quelle autre capitale. » (Cécile Bailly, « Émoi, et toi ? », p. 30).
« Depuis sa nouvelle activité sur la capitale française, ma chérie avait un éventail de relations qui pouvait à la fois me rendre fière d’elle et me faire peur, les jours où la confiance en moi était en dessous de la ligne de flottaison. » (Daria Rossi, « Qui sera, sera », p. 147).
« Néanmoins, Cybil ne limitait pas ses recherches sur les capitales où la population homosexuelle se concentrait pour l’essentiel. » (Daria Rossi, « Qui sera, sera », p. 147).

Quant à mes histoires de « ville »…
Je comprends que je dois mettre la majuscule quand c’est une personne morale ou pour donner un sens particulier. Dans le cas de « hôtel de Ville », je vais également mettre la majuscule, appliquant ainsi la règle sur les monuments.


--------------

[*Phrase extraite de Camellia rose, 2009, p. 13


Information publiée le samedi 19 juin 2010.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.