LexCy(que)

Au temps pour moi



Cy Jung — LexCy(que) : Au temps pour moi

Ma phrase [*] : — Au temps pour moi ! s’excusa Rachel Cerf. J’ai lu trop vite et ai compris qu’elle les récupérait directement au tribunal.

Je lis de temps à autre (pas assez souvent en fait) le Blog des correcteurs du Monde.fr et suis tombée sur un article « Le temps des marrons » où je découvre, à l’instar des lecteurs du Monde que l’on n’écrit pas « autant pour moi » mais « au temps pour moi » ! Bigre. J’ai aussitôt envoyé un mail à Pascale qui me confirme que lesdits correcteurs ne sont pas tombés sur la tête et qu’elle adore faire cette correction car à chaque foi, les auteurs se rebiffent.
Une petite recherche dans mes manuscrits m’indique qu’il ne semble pas que j’ai utilisé cette construction, à part dans Un roman d’amour, enfin, où j’écris « autant pour moi » dans un sens qui justifie « autant » : « Jodie me répond dans la minute qu’elle en a autant pour moi. » (2008, p. 122). Dommage, cela aurait fait une très jolie coquille.
Pour en revenir à « au temps pour moi », on trouvera toutes les explications sur la provenance de cette expression dans l’article sus-cité du Blog des correcteurs du Monde.fr et je n’ai pas rien à ajouter, à part qu’Antidote classe la chose en interjection là où le Petit Robert parle de « locution familière ». Cela ne change pas grand-chose. Et je conclurai, pour la petite histoire, que j’ai tout fait pour utiliser cette phrase dans le manuscrit alors en cours afin d’avoir cet article au LexCy(que) et m’en souvenir.
À quoi tient la littérature ! Si vous saviez… Non, je ne vous dirai pas ; la littérature a aussi besoin de mythes. Quoique.

Un article consacré à « Au grand jamais » vous donnera des informations complémentaires. ici.


--------------

[*Phrase extraite de Quartier rose, manuscrit, V1 mars 2010.


Information publiée le lundi 30 août 2010.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.