LexCy(que)

Imparfait du subjonctif



Cy Jung — LexCy(que) : Imparfait du subjonctif

Ma phrase [*] : Quelle lettre d’amour aurais-je souhaité qu’elle m’écrivît ?

La concordance des temps ne fait pas partie des sujets que je maîtrise. En l’espèce, je trouve plus harmonieux à l’oreille d’écrire « Quelle lettre d’amour aurais-je souhaité qu’elle m’écrive ? »
Mais chacun sait que l’oreille, en matière de grammaire, n’est pas toujours un indicateur fiable même si, au moins pour les vieilles générations (dont je suis), cela peut en être un tant nous avons été formés à articuler et prononcer différemment, par exemple, un futur et un conditionnel.
Quand j’ai ce genre de question, je jette d’abord un œil à un tableau du Précis de grammaire française (Grevisse) qui reste ma référence.

Mon problème ici est que le verbe de ma proposition principale est au conditionnel, et ce cas n’est pas prévu… L’imparfait du subjonctif pourtant me semble la bonne solution, même si les abandons progressifs de ce temps, j’imagine, autorisent le présent.
Je pose la question à Pascale.

La réponse de Pascale
Je pense que en vrai de vrai il faudrait effectivement l’imparfait du subjonctif, mais que, comme tu le dis toi-même, le présent est accepté, et de plus en plus souvent il remplace l’imparfait. Je n’ai donc rien de mieux à ajouter.

La conclusion de Cy Jung
Voici une réponse simple et claire. Je m’y plie donc fort volontiers.
Je n’en sais guère plus sur la concordance des temps. Toutes les explications sont dans le Grevisse [§989] et j’en retiens, en plus du tableau que j’ai reproduis, cette citation empruntée par Grevisse à Brunot : « Ce n’est pas le temps principal qui amène le temps de la subordonnée, c’est le sens. Le chapitre de la concordance des temps se résume en une ligne : Il n’y en a pas. » (Pensée, p. 782).
Cela ne nous sort guère de l’auberge mais à force de se poser la question, je finirai bien par acquérir les bons réflexes. Si si !

Note : Hélène me signale un tableau sur la concordance des temps qui n’oublie pas le conditionnel et donne des exemples. Un bon récapitulatif à consulter ici.


--------------

[*Phrase extraite de Retour d’amour, V03, mai 2010.


Information publiée le jeudi 8 décembre 2011.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.