Cy Jung, écrivaine

* Les blogues : Photocriture, La vie en Hétéronomie, microblogue Twitter & La Cocotte enchantée

[La vie en Hétéronomie] — 7 ; 16 août 2019

Lire la suite, ici.


Tous les articles des blogs, ici.


* Les nouvelles en [e-criture]

[#78] Le garçon qui ne lui dit pas qu’elle est belle (V-01)

[Le prétexte] Paris plage Rives de Seine. Jeudi 9 août 2018. Vent fort. Pluie intermittente. Ambiance parasols en berne. Deux jeunes gens sont assis sur un ponton en bois, à peine abrités par un arbre. Ils regardent le même écran de téléphone. Le garçon dit quelque chose que je ne comprends pas. Elle répond. — Tu ne me dis même pas que je suis belle et lui, tu dis qu’il est beau !

[La nouvelle] Lily laisse retomber la tablette sur ses genoux. Elle se doutait bien que ce serait tarte de lire Harry Potter, même si c’est parfois drôle. Il le fallait pour se donner une chance d’échanger avec ses camarades qui ne lisent que des niaiseries, quand ils lisent ! Le fils Martin, que (...) Lire la suite, ici.

Toutes les nouvelles en [e-criture], ici.

* Une nouvelle en [e-criture] au hasard

[#75] La balle dans la tête qui ne tue pas (V-01)

Lire la nouvelle, ici.



* Les article en avant

Roman — Carton rose

Peut-on désespérer quand on est à un souffle de la perfection ? Annick est une lesbienne parfaite : la trentaine dynamique, un métier passionnant, un visage ravissant, un corps sublime sculpté par l’aérobic, un tailleur impeccable et des ongles délicatement vernis.
Mais le destin est cynique et Annick toujours vierge : le grand amour la fuit éternellement… A croire qu’une malédiction pèse sur ses élégantes épaules.
Enfin, par bonheur, un malheur n’arrive jamais seul : ce soir, non seulement elle a filé ses bas, mais elle s’est laissé embrigader dans un club de foot lesbien ! Une expérience qui va mettre un sérieux désordre dans ses cheveux et sa vie amoureuse…

Il y a longtemps que Cy Jung ne joue plus en équipe minime. Carton rose est son cinquième titre… et sa première parodie de roman sentimental, un genre pour lequel elle démontre un indiscutable talent.

Lire la suite, ici.


Un an de lectures numériques (été 2018 — été 2019)

C’est désormais un marronnier estival (voir ici, et lala), je vous dévoile mes lectures numériques de l’année, « mes lectures » tout court, devrais-je d’ailleurs dire tant lire autrement que sur tablette m’est devenu aujourd’hui impossible. L’âge n’arrange rien à ma déficience visuelle congénitale mais la technologie y pallie. Ouf !
Note. La plupart de ces livres ont été empruntés à la bibliothèque numérique de la Ville de Paris. Merci !

Lire la suite, ici.


Roman — Diadème rose

Qui croit encore à la princesse charmante ? Qui veut même entendre parler d’elle ? Qui a la naïveté de se laisser prendre à ses rêveries qui vous feraient imaginer, par exemple, que l’héritière d’un royaume nordique, cette irrésistible beauté portant diadème et robe scintillante, va brusquement vous enlever vous, oui vous ?
Ah ! Non, les dragons, les donjons, les nymphes couronnées, vous les avez remisés avec votre première Barbie. Allez… Vous êtes une femme lucide.
La princesse charmante ? Cette sublime créature qui vous ravit et vous mène dans sa chaumière secrète pour un sauvage corps à corps entre des draps brodés ? Ce mythe machiavélique destiné à faire de vous une pauvre chose sentimentale et lascive…
Et le comble du ridicule ! Le mariage homosexuel dans la cathédrale royale ! Ah ah ! Il faut vraiment avoir des citrouilles à la place des neurones !
Cy Jung, la reine du roman lesbien, est aussi la reine du roman sentimental lesbien ! On avait lu avec délice Carton rose et Bulletin rose, mais reconnaissons que Diadème rose est son opus le plus majestueux.

Lire la suite, ici.



* Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.

LexCy(que)

Vocabulaire, grammaire, orthographe : Cy Jung s’interroge.

Quinzomadaire et bimensuel

* En ce moment

19 août 2019.

Twitter sans Twitter

Si vous n’aimez pas les réseaux sociaux, Cy Jung vous propose une compilation mensuelle de ses microbillets Twitter. Pour le mois de juillet 2019, c’est ici.
Et les archives sont .


Note.
Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.


* Les news

18 août 2019.

À l’attention des hommes qui haïssent les féministes, des autres aussi, et des femmes

Cy Jung a rencontré Olivier Manceron à l’occasion d’un débat radiophonique le 27 juin 2019 organisé par la Mairie du 14e arrondissent de Paris « handicaps, genres, sexualités et orientations sexuelles » (ici). Il y représentait l’association Femme pour le dire, femme pour agir (FDFA) dont il est l’un des administrateurs. Cy Jung a bu du petit lait à l’écoute de son discours féministe lors de ce débat ; comment un homme pouvait-il attaquer le patriarcat avec tant de force ? Il suffit de savoir qu’Olivier Manceron est l’un des trois co-fondateurs de Zéro macho pour ne plus en être étonné.
Son propos d’homme féministe est irremplaçable. Vous pouvez le retrouver en version courte sur le blogue Révolution féministe , et en version plus développée dans son ouvrage Paroles d’hommes, Réflexions masculines pour une société féministe égalitaire (L’Harmattan, 2019), lala.


13 août 2019.

Genespoir, association française des albinismes

Cy Jung — Tu vois ce que je veux dire, vivre avec un handicap visuel.Cy Jung est albinos, donc déficiente visuelle (basse vision). Si vous ne le savez pas, c’est que vraiment vous faites preuve de mauvaise volonté ! Vous en saurez plus sur l’albinisme en lisant son livre-témoignage Tu vois ce que je veux dire, vivre avec handicap visuel (L’Harmattan, 2003) (ici) ou en feuilletant le site de Genespoir () dont elle est une membre active.
Vous pouvez également suivre la page Facebook de l’association (lala) où sont publiées des actualités sur l’albinisme, les maladies rares, la basse vision…



Voir toutes les News ici !